1 min de lecture Télécoms

Orange Bank : "C'est peut-être le début de l'ubérisation de ce secteur"

DÉBAT - Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, était l'invité du "Grand Jury" RTL, "Le Figaro", LCI, ce dimanche 12 novembre.

micro générique Le Mag Pol Vincent Parizot & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
Orange Bank : "C'est peut-être le début de l'ubérisation de ce secteur" Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : Philippe Robuchon,Olivier Mazerolle | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et La rédaction numérique de RTL

Une fois n'est pas coutume, ce n'était pas une personnalité politique mais un chef d'entreprise, qui était l'invité du Grand Jury RTL, Le Figaro et LCI, ce dimanche 12 novembre. Stéphane Richard, PDG du géant des télécoms Orange, a répondu aux questions de Benjamin Sportouch, responsable adjoint du service politique de RTL, Alexis Brézet, éditorialiste au Figaro et Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de LCI.

Il y a dix jours, Orange a lancé "Orange Bank", une première dans ce secteur. Pour Alexis Brézet, c'est une stratégie de diversification. "C'est peut-être le début de l'ubérisation de ce secteur avec à la clef des centaines de milliers d'emplois dans le secteur bancaire traditionnel, a renchéri Christophe Jakubyszyn. À terme, on peut penser que les millenials ne mettront jamais les pieds de leur vie dans une agence bancaire".


Stéphane Richard a également donné son sentiment sur la politique menée par Emmanuel Macron depuis six mois. Le chef d'entreprise voit d'un bon œil cette dernière, jugeant que le regard sur la France à l'étranger a changé. "Il est en piste pour un troisième mandat et la personne qui le nomme c'est Macron, rappelle Alexis Brézet. Mais je ne pense pas qu'il a besoin de se forcer. Aujourd'hui il se retrouve assez bien dans la politique de Macron", analyse l'éditorialiste du Figaro.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télécoms Stéphane Richard Orange
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants