1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Chauffage collectif : les normes contraignantes de l'individualisation
1 min de lecture

Chauffage collectif : les normes contraignantes de l'individualisation

REPLAY - La loi de transition énergétique a rendu obligatoire pour 2017 l'individualisation du comptage de l'énergie de chauffage. Les explications de François Carlier, de la CLCV.

Un radiateur (illustration)
Un radiateur (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Philippe Huguen
Chauffage collectif : les normes contraignantes de l'individualisation
02:48
Stéphane Carpentier & Loïc Farge

Aujourd'hui pour le gaz, près de 10 millions de Français sont chauffés à partir d'un abonnement collectif. La facture est donc payée au niveau de l'immeuble ; elle est ensuite répartie entre chaque foyer, le plus souvent en fonction de la surface du logement ou des fameux tantièmes quand il s'agit d'une copropriété. "La loi sur la transition énergétique oblige, à partir du 31 mars 2017, à ce que la répartition de cette facture entre chaque occupant se fasse désormais en fonction de la consommation, ce qui implique de poser un compteur individuel", explique François Carlier, de l'association Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV).

L'esprit de la mesure est de réaliser des économies d'énergie. "Mais on tombe une nouvelle fois dans certains travers des normes dans le logement", regrette le journaliste. Pour lui, le délai de mise en oeuvre est "bien trop court", notamment en copropriété où le temps décisionnel est long. Le risque est de voir grimper les tarifs des travaux. Par ailleurs, la disposition prévoit une amende de 1.500 euros par logement en cas de non application.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/