2 min de lecture Gouvernement

Cartes grises : l'État en porte-à-faux

Des milliers de demandes de cartes grises sont bloquées depuis la dématérialisation de la procédure.

Micro générique Switch 245x300 Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Cartes grises : l'État en porte-à-faux Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Une affaire qui fait parler les automobilistes. L'État a été condamné à verser 1000 euros à un automobiliste de Toulon, et 400 à un autre de Seine et Marne. Détail croustillant, dans ce dernier cas, le Parisien relate que le tribunal a ordonné au ministère de l'Intérieur d'affecter un agent de la préfecture pour aider le propriétaire à obtenir sa carte grise dans un délai de 10 jours. Sa voiture était bloquée depuis janvier suite à un contrôle de police.

Malgré des milliers de dossiers bloqués, la loi s'applique toujours. Ainsi, si vous ne pouvez pas présenter votre carte grise, vous êtes en infraction au regard de la loi. Et ce même si toutes les démarches ont été effectuées en temps et en heure. De plus, impossible de revendre votre voiture.

La cause de tous ces délais ? Un dysfonctionnement du service en ligne qui délivre les cartes grises dématérialisées. Victime de son succès, le site connaît des bugs informatiques depuis 6 mois. À certaines heures, le trafic est tel qu'on a du mal à se connecter. Et quand c'est le cas, gare aux erreurs. La moindre faute dans votre adresse vous fera repartir de zéro. Un système si lent que 450 000 dossiers étaient bloqués en mars dernier.

Le gouvernement met les bouchées doubles

Conscient du problème, le ministère de l'Intérieur, qui gère ce site, a mis le turbo et promet un retour à la normale d"ici l'été prochain. Une nouvelle qui rassure les automobilistes dans l'attente. Selon la Place Beauveau, la plupart de ces demandes en cours concernent des dossiers incomplets, auxquels il manque des justificatifs.  

À lire aussi
auto
Citroën : la C5X, une voiture au style atypique bientôt fabriquée en Chine

Bonne nouvelle pour les professionnels qui se trouvaient, autrefois, avec des voitures impossibles à livrer. La durée des plaques provisoires a été portée à 4 mois. Une décision qui permet aux vendeurs de livrer plus facilement les véhicules avecun certificat provisoire.

Un seul conseil pour éviter toute attente : passer par des professionnels. Faites la demande directement auprès de garagistes, centres automobiles ou autres sites spécialisés agréés. Ultra rapide, pas de bugs ni d'attente. Mais cela a un coût. Comptez une trentaine d'euros, le prix de la tranquillité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Internet Démarches
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants