1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Bourse : la chute vertigineuse de Solutions 30
3 min de lecture

Bourse : la chute vertigineuse de Solutions 30

Après avoir été suspendue le 7 mai dernier, l'entreprise a connu une baisse de 70,62% le jour de son retour en bourse.

Une vue aérienne de la place de la Bourse et du palais Brongniart à Paris (Illustration)
Une vue aérienne de la place de la Bourse et du palais Brongniart à Paris (Illustration)
Crédit : AFP / Archives, JEAN-SEBASTIEN EVRARD
Bourse : la chute vertigineuse de Solutions 30
03:10
Bourse : la chute vertigineuse de Solutions 30
03:10
Martial You

Séisme à la bourse. L'entreprise Solutions 30 a perdu 70,62% en une journée. En général, un lundi de Pentecôte, qui n'est pas férié sur les marchés financiers (mais de toute façon les marchés ne dorment jamais), c'est traditionnellement très calme.

Mais hier, c'était le retour à la bourse de l'entreprise Solutions 30 qui était suspendue de cotation depuis le 7 mai dernier. Ce qui en soit n'est jamais très bon signe quand ça dure aussi longtemps.
  
Ce nom ne vous dit pas grand chose car c'est ce qu'on appelle une entreprise BtoB, qui travaille pour le compte d'une entreprise. Solutions 30 installe des compteurs Linky et la fibre optique. En décembre, l'action valait 20 euros. Hier soir, elle valait 2 euros 40.

L'équivalent pour un groupe côté d'une mise à mort dans une arène de corrida : le cabinet qui valide ses comptes, E&Y (Ernst & Young) a refusé de le faire en disant qu'il lui était impossible de formuler une opinion.

Le précédent Marionnaud

Autrement dit, ça signifie que les comptes ne sont pas clairs. Et en décembre déjà, des rumeurs avaient commencé à laisser entendre que la compagnie avait des liens avec la mafia et qu'il y avait des erreurs comptables.

À lire aussi

Le groupe dément ces rumeurs, a saisi le Tribunal de Commerce de Bobigny pour tenter de trouver un conciliateur et recherche un partenaire financier qui lui permettrait (pourquoi pas) à terme de sortir carrément de la bourse.
 
15 jours sans cotation, c'est rarissime. Il faut remonter à 2004 pour retrouver un retrait de la côte durant 10 jours. A l'époque, il s'agissait du parfumeur Marionnaud qui avait dû clarifier ses comptes lui aussi. Le retour à la bourse est, en général, douloureux dans ces cas-là.

A l'époque, le titre Marionnaud avait perdu plus de 30% le premier jour car les marchés financiers reposent sur la confiance  : confiance envers la marque et envers l'équipe dirigeante. Dès qu'il y a un doute, tous les traders et les actionnaires veulent vendre.

En tout cas, cette affaire prouve que ceux qui vérifient les comptes font leur travail. D'ailleurs, ils n'ont pas le choix. Encore une fois, la bourse brasse des milliards mais elle repose sur un consensus qui relève de la psychologie (c'est assez dingue quand on y pense !), la bourse repose sur la confiance.

Une nouvelle affaire ENRON ?

Les cabinets qui valident les comptes sont peu nombreux (4 à 5) et ils ont tous en mémoire une affaire qui les a traumatisés : l'affaire ENRON, plus gros scandale financier de ces 20 dernières années.

ENRON, énergéticien, avait maquillé ses comptes, couvert par son cabinet d'expertise comptable et d'audit extérieur, le cabinet Andersen (un géant à l'époque), cabinet qui était aussi son conseil stratégique par ailleurs. Au final, 27.000 salariés ont perdu leur emploi, 45.000 petits actionnaires ont perdu leurs économies ou leurs pensions de retraites.
 
Pour Solution 30, ce n'est pas la même ampleur. Ce qui est sûr, c'est que l'affaire ENRON a obligé le monde de la Finance a mieux encadrer sa communication comptable. Le cabinet qui audite les comptes ne peut plus être celui qui conseille l'entreprise par ailleurs.
Et, dans le cas du dossier Solutions 30, il semble que les systèmes d'alarme aient fonctionné.

Le Plus : Amazon pourrait manger du lion

Ce sera sans doute un des feuilletons de la semaine. Amazon serait prêt à payer 9 milliards de dollars pour acheter le producteur de cinéma mythique d'Hollywood, la Metro Goldwin Meyer, la MGM.

La note : 20/20 à Bernard Arnault

Il a été l'homme le plus riche du monde pendant quelques heures hier : 186,5 milliards de dollars. Le patron de LVMH a été le plus riche du monde devant le fondateur d'Amazon entre l'ouverture de la bourse de Paris et celle de New York l'après-midi. 

Vous savez que l'estimation de ces fortunes est liée à la valeur des actions de leurs groupes. Le tiercé gagnant est donc : Jeff Bezos (Amazon), Bernard Arnault (LVMH) et Elon Musc (Tesla) qui valent tous plus de 100 milliards.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/