2 min de lecture Entreprises

Boeing : Dennis Muilenburg, le PDG de la compagnie aérienne, démissionne

En difficulté depuis plusieurs mois, Dennis Muilenburg, le patron de Boeing, a démissionné lundi 23 décembre, a annoncé l'avionneur américain.

>
Boeing : Dennis Muilenburg, le PDG de la compagnie aérienne, démissionne Crédit Image : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Le patron de Boeing, Dennis Muilenburg, a démissionné, a annoncé lundi 23 décembre l'avionneur américain, estimant qu'un changement à la direction est indispensable pour restaurer la confiance dans le groupe. L'américain était en effet en difficulté depuis des mois en raison de la crise du 737 MAX

Les fonctions du PDG avaient déjà été réduites en octobre. Celui-ci avait en effet perdu son titre de président du conseil d'administration au profit de David Calhoun, un directeur indépendant. C'est précisément ce dernier qui le remplacera à partir du 13 janvier, a détaillé Boeing. 

"Le directeur financier de Boeing, Greg Smith, exercera les fonctions de directeur général par intérim pendant la brève période de transition" avant que David Calhoun, actuellement président, ne reprenne les rênes de l'entreprise, a précisé Boeing. Le "conseil d'administration a décidé qu'un changement de direction était nécessaire pour restaurer la confiance dans la société alors qu'elle s'efforce de rétablir les liens avec les autorités de réglementation, les clients et toutes les autres parties prenantes", ajoute la compagnie aérienne. 

Deux accidents en quelques mois

Deux accidents de son avion vedette, le 737 MAX, en moins de cinq mois (notamment celui d'Ethiopian Airlines qui a fait plus de 150 morts) ont plongé Boeing dans la plus grave crise de son histoire. 

À lire aussi
produit
Coronavirus : qu'est-ce qui a changé dans le monde agricole français ?

Dans une décision inédite pour un avion moderne, toute la flotte des 737 MAX est interdite de vol et immobilisée au sol depuis le 13 mars. Les différentes enquêtes techniques et administratives ont mis en lumière de nombreux dysfonctionnements notamment dans le processus de certification du 737 MAX, ou encore dans la découverte de pièces défectueuses sur leurs ailes. 

La production du 737 MAX arrêtée à partir de janvier

Jusqu'à présent, Dennis Muilenburg s'était refusé à démissionner, affirmant qu'il était de son devoir de surmonter la crise. Mais neuf mois après l'interdiction de vol, les autorités de sécurité aérienne n'ont toujours pas donné leur feu vert à la remise en service de l'appareil. La semaine dernière, le groupe a dû se résigner à arrêter la production du 737 MAX à partir de janvier, faute de savoir quand les livraisons pourraient reprendre.

"Sous la nouvelle direction, Boeing fonctionnera avec un engagement renouvelé de transparence totale, y compris une communication efficace et proactive avec la FAA (le régulateur américain), d'autres régulateurs mondiaux et ses clients", a également estimé Boeing.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Entreprises Aviation Compagnie aérienne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants