1 min de lecture Coronavirus France

Beaujolais nouveau : "La fête est gâchée", regrette un producteur

Le Beaujolais nouveau, prévu pour le jeudi 19 novembre, risque de connaître une sortie compliquée cette année à cause de la crise sanitaire et de la fermeture des restaurants.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Beaujolais nouveau : "La fête est gâchée", regrette un producteur Crédit Image : Denis Granjou / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Nicolas Barreiro

Restaurants fermés, fêtes et salons annulés… Les producteurs de Beaujolais nouveau ont de quoi s'inquiéter cette année. Traditionnellement prévue pour le troisième jeudi de novembre, cette nouvelle cuvée est donc censée arriver le 19 novembre. Elle représente 20% de la production au total, soit 20 millions de bouteilles.

Certains producteurs veulent tout de même y croire. C'est le cas de Gilles Gelin, pour qui la fermeture des restaurants a fortement impacté les ventes : "On bosse avec 150, 200 restaurants, on en a une vingtaine qui ont commandé. (…) La perte sera de 5.000 à 7.000 bouteilles à la fin".

Au-delà du primeur, toute la production est touchée par la crise sanitaire. "Pour une entreprise comme la mienne, ce mois de novembre représente entre 50 et 60% de chiffre d'affaires en moins. Ce sera un décalage de deux ou trois mois, en fonction de la réouverture des restaurants". Gilles tente tout de même de rester positif, même si cela reste difficile. "La fête est gâchée, elle a petit goût amer alors qu'on a des vins exceptionnels cette année", déplore le producteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Vins Viticulture
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants