1 min de lecture Taxe

Électricité : pourquoi la facture va s'envoler dans plusieurs communes

VU DANS LA PRESSE - L'harmonisation des taxes sur l'électricité devraient provoquer une hausse de la facture dans plus de 20% des communes, avec un un pic à 110 euros de hausse en 2021.

Une facture d'électricité (illustration)
Une facture d'électricité (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

La facture d'électricité de certains consommateurs devrait augmenter sensiblement au cours de l'année 2021 et jusqu'en 2023. En effet, selon le projet de loi de finances adopté par l'Assemblée nationale, une harmonisation de certaines taxes inhérentes aux tarifs de l'électricité devrait produire une hausse de la facture dans certains territoires. 

Les Dernières Nouvelles d'Alsace expliquent ainsi que dans l'article 13 relatif à la "simplification de la taxation de l’électricité", la taxe départementale sur la consommation finale d’électricité (TDCFE) et la taxe communale sur la consommation finale d’électricité (TCCFE) devraient fusionner avec la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE). 

Ainsi, à partir du 1er janvier 2021, les trois taxes n'en feront plus qu'une. Mais actuellement, la TDCFE et la TCCFE voient leurs montants laissés à la discrétion des collectivités locales, si bien qu'elles peuvent varier entre 100% (le maximum), 47%, et même 0%

Jusqu'à 110 euros de hausse sur un an

Sauf que d'ici 2023, l'État prévoit une harmonisation de la taxation, et cette dernière se fera vers le haut. Le projet de loi de finances (PLF) fixe ainsi un passage à 100% d'ici 2023. Selon nos confrères, 21,7% des communes n'appliquent pas la taxe à 100% aujourd'hui, et ce sont elles qui augmenteront la taxe dès 2021 en passant à 47%. La hausse passera à 71% en 2022 avant d'arriver aux 100% en 2023. 

À lire aussi
animaux
VIDÉO - Élevages intensifs de poulets : L214 à l'offensive contre Subway

L'étude d'impact du PLF consultée par Capital calcule la hausse à environ 55 euros en moyenne dès 2021. Dans les villes actuellement à 0%, la hausse pourrait atteindre 110 euros, selon les cas. Contactée par les DNA, la ministre de la Transition écologique explique que des aides existent afin de soutenir les ménages à faibles ressources. Barbara Pompili précise encore que l'objectif est de baisser la consommation et le gaspillage électrique.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Taxe Pouvoir d'achat Électricité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants