1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Avec UberEats, Uber va livrer des repas en 10 minutes à Paris à partir de mercredi
2 min de lecture

Avec UberEats, Uber va livrer des repas en 10 minutes à Paris à partir de mercredi

Uber lance, mercredi 14 octobre, un service de livraison de repas à Paris et promet des temps d'attente inférieur à dix minutes.

Paris est la onzième ville à bénéficier du service UberEats
Paris est la onzième ville à bénéficier du service UberEats
Crédit : Uber
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Plus besoin de se déplacer, Uber s'occupe de tout. L'entreprise californienne se lance dans le marché en plein essor de la livraison de plats à domicile à Paris. Selon une information du site spécialisé dans l'actualité des start-up Maddyness confirmée par Le Figaro, l'entreprise va proposer dès mercredi 14 octobre à l'heure du déjeuner des repas livrés en moins de dix minutes à des particuliers disposant de l'application. Pendant la phase de test, le service ne sera pas déployé dans toute la capitale mais au sein d'une zone géographique couvrant les 8e, 1er, 2e et une partie des 9e et 10e arrondissements. De 11h30 à 14h30, les clients pourront choisir parmi une sélection de trois déjeuners préparés par des restaurants partenaires. 

Les plats entre 8 et 12 euros, moins de 10 minutes d'attente

Selon Maddyness, les enseignes Frenchie to go, Farago, la Guinguette d'Adèle et Jules et Shim seront mises en avant cette semaine, en attendant des établissements tels que Blend, Ito Chan ou Pickled. Les plats seront "proposés généralement entre 8 et 12 euros", affirme le responsable marketing UberEats à Maddyness. Le forfait livraison sera fixe, gratuit dans un premier temps, puis facturé 3 euros par commande ensuite. Aucun montant minimum ne sera requis. Les livraisons seront assurées par des chauffeurs indépendants rémunérés à la course, via une flotte de véhicules et scooters Uber 100% électriques.

UberEats est déjà disponible à New York
UberEats est déjà disponible à New York
Crédit : Uber

Après Atlanta, Austin, Chicago, Los Angeles, New York, San Francisco, Seattle, Toronto, Washington et Barcelone, Paris est la onzième ville à proposer ce service. Pour se démarquer d'Allo Resto, Deliveroo, Foodora, Take Eat Easy et les nombreuses start-up qui se sont lancées sur le segment de la livraison de repas, Uber mise sur la rapidité de son service et annonce un temps d'attente inférieur à dix minutes. Avec plus d'un million d'utilisateurs à travers l'Hexagone, dont 400.000 qui utilisent quotidiennement l'application sur laquelle le service UberEats sera directement disponible, et une flotte de près de 10.000 chauffeurs, Uber dispose de solides arguments pour se tailler une place de choix dans ce secteur hyper concurrentiel.

Devenir le Google du transport urbain

En plus de poursuivre son offensive dans le secteur des VTC, avec une baisse de 20% de ses tarifs à Paris pour contrer les offres des nouvelles compagnies de taxi, Uber accélère la diversification de ses activités. La licorne californienne a annoncé en janvier le lancement à Hong Kong d'UberCargo, un service de transport et de livraison d'objets divers en tout genre, du déménagement d'un matelas au transport d'un animal de compagnie volumineux en passant par les besoins logistiques des entreprises. L'an dernier, l'entreprise a expérimenté à New York UberRush, la livraison par coursiers à vélo. À Washington, UberEssentials propose aux utilisateurs de recevoir des produits de première nécessite livrés directement chez eux. Tous ces projets sont pilotés par un département spécial, UberEverything, dont l'objectif est de faire de Uber le Google du transport.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/