1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Automobile : le malus écologique va rapporter gros à l'État en 2017
1 min de lecture

Automobile : le malus écologique va rapporter gros à l'État en 2017

347 millions d'euros : c'est le montant record que devraient atteindre cette année les recettes du malus automobile anti-pollution.

Des voitures plus propres et plus vertes, cela a toujours été l'objectif du bonus-malus écologique
Des voitures plus propres et plus vertes, cela a toujours été l'objectif du bonus-malus écologique
Crédit : AFP / Archives, Mychèle Daniau
Automobile : le malus écologique va rapporter gros à l'État en 2017
01:57
Automobile : le malus écologique va rapporter gros à l'État en 2017
02:00
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Depuis le 1er janvier 2017, le malus a subit un sacré tour de vis. Pour faire simple, à part les véhicules électriques, le bonus a quasiment disparu des écrans radars. Même les véhicules hybrides n'en bénéficient plus. À l'exception des "plug in", c'est-à-dire des rechargeables. Cela ne concerne donc que quelques milliers de voitures en France. Cela fait dire à beaucoup de professionnels que ce malus n'a plus rien d'écolo, et que c'est devenu une vignette déguisée.

Ainsi en un trimestre, le nombre de propriétaires devant payer un malus a bondit de 50%. Ainsi 16 % des voitures neuves vendues en France sont désormais concernées, soit plus de 114.000 voitures. Ce sont les acquéreurs de voitures de luxe qui en font le plus les frais. En achetant certaines Porsche, Ferrari et autres Aston-Martin, ils peuvent ainsi débourser jusqu'à 10.000 euros.

Mais vu le prix de ces autos, c'est souvent moins gênant que pour monsieur Tout-le-Monde. Car à l'autre bout de l'échelle, l'acheteur d'une Dacia Duster peut débourser 860 euros (contre 500 en 2016). Chez Renault, beaucoup de véhicules sont concernés.

Rien que pour le premier trimestre, le malus écologique aurait rapporté près de 90 millions d'euros. Cela pourrait atteindre près de 347 millions cette année. Un record. Mais l'argent sert à soutenir le bonus de 6.000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique.

À écouter aussi

Au final, le ministère de l'Économie a prévu une dépense de 320 millions d'euros pour ce bonus, ce qui lui permettra de gagner 20 millions d'euros cette année grâce à ce dispositif.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/