1 min de lecture Coronavirus

Automobile : "Le coronavirus nous a coupé les pattes", dit le porte-parole du CCFA

INVITÉS RTL - Cécile Goubet, déléguée générale de l'association pour le développement électrique et François Roudier, porte-parole du Comité des Constructeurs Français d'Automobile évoquent les conséquences de la crise sur l'automobile.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi
>
Automobile : "Le coronavirus nous a coupé les pattes", dit le porte-parole du CCFA Crédit Image : STR / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Esther Serrajordia

Ce mardi 26 mai, Emmanuel Macron va se rendre dans l'usine de l'équipementier Valeo, près d'Étables, dans le Pas-de-Calais. Le président est au chevet de la filière automobile largement impactée par la crise du coronavirus. Moins 70% de ventes en mars, moins 90% de ventes en avril. Et des milliers de véhicules qui attendent en concession ou sur les parkings : au total, 10 milliards d'euros de stock. 

Invité sur RTL, François Roudier, porte-parole du Comité du Constructeur Français d'Automobile du CCFA est sans équivoque. "La Covid-19 nous a coupé les pattes alors que nous lancions la grande opération marketing de vente du printemps. Le président doit annoncer un plan de relance. Il faut reprendre, et après il y a la relance. Elle a un aspect industriel et un aspect commercial" , déclare-t-il. 


Et avec cette crise, qu'en est-il du véhicule électrique ? Cécile Goubet, déléguée générale de l'association pour le développement électrique d'AVERE-France est optimiste. "On voit depuis un an et demi une très forte croissance des ventes de véhicules électriques. On a un parc roulant de 315.000 véhicules électriques aujourd'hui", affirme-t-elle sur RTL. 

"Le problème numéro 1 que nous avons sur l'électrique, c'est l'absence de recharge dans le territoire français. On attend au moins 200.000 recharges pour avoir une couverture", dit François Roudier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Automobile Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants