1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Air France : "Chacun veut revenir au plan A", pour Alain Vidalies
1 min de lecture

Air France : "Chacun veut revenir au plan A", pour Alain Vidalies

REPLAY - Le ministre des Transports a réagi à l'annonce des bons résultats d'Air France en 2015.

Le ministre des Transports Alain Vidalies le 30 juin 2015 à l'Assemblée nationale.
Le ministre des Transports Alain Vidalies le 30 juin 2015 à l'Assemblée nationale.
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Fleur Pellerin : "Il y a un microcosme parisien qui n'était pas satisfait de ce que je faisais"
00:21:19
Air France : " chacun veut revenir au plan A", pour Alain Vidalies
00:05:20
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Pour la première fois depuis 7 ans, Air France KLM affiche un bilan positif avec un bénéfice de 118 millions d'euros, notamment grâce à la baisse des prix du pétrole. Le PDG de la compagnie aérienne Alexandre de Juniac, souhaite cependant que sa compagnie fasse encore des efforts pour baisser ses coûts. Le secrétaire d'État chargé des Transports espère que ces bons résultats permettront à la compagnie aérienne de respecter les accords qui avaient été obtenus entre la direction  et les salariés après un épisode de tension à l'automne : "Aujourd'hui, chacun veut revenir au plan A avec des conditions de départ négociées."

Ce plan A prévoyait 1.600 départs volontaires en 2016. Cependant, la direction de Air France avait menacé de la mise en place d'un plan B, prévoyant d'importants départs supplémentaires en 2017, lorsque les négociations étaient dans l'impasse. "Les conditions d'une réussite de la négociation sont aujourd'hui réunies", assure Alain Vidalies, qui se montre assez optimiste.
Alors que la baisse des prix du pétrole devrait toujours bénéficier aux compagnies aériennes l'année prochaine, le secrétaire d'État aux transports espère que cette situation entraînera une baisse des tarifs pour les usagers : "La pression concurrentielle devrait aboutir normalement à une baisse des prix."

Interrogé sur les protestations des opposants à l'aéroport Notre-Dame des Landes sur le choix du gouvernement de tenir un référendum à l'échelle départementale, Alain Vidalies rétorque que "c'est le seul périmètre qui a été utilisé comme référence dans les enquêtes publiques".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des