1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Virus Zika : Google et l'Unicef s'unissent contre l'expansion du virus
2 min de lecture

Virus Zika : Google et l'Unicef s'unissent contre l'expansion du virus

Le groupe informatique a annoncé jeudi 3 mars qu'il s'unissait à l'Unicef afin de limiter l'expansion du virus. La société a débloqué un million de dollars.

Des campagnes anti-moustiques sont organisées en Amérique du Sud, mais le virus Zika pourrait aussi se transmettre par voie sexuelle
Des campagnes anti-moustiques sont organisées en Amérique du Sud, mais le virus Zika pourrait aussi se transmettre par voie sexuelle
Crédit : AFP / Orlando Sierra
Ana Boyrie

Le virus Zika touche aujourd'hui plus de 20 pays d'Amérique Latine et ne cesse de croître. Les régions les plus touchées, particulièrement le Brésil avec 1,5 million de cas, ont lancé des opérations afin de supprimer les eaux stagnantes où les moustiques porteurs du virus apparaissent. En plus des microcéphalies, le virus semble être à l'origine du syndrome de Guillain-Barré, provoquant des paralysies musculaires et des défaillances respiratoires.

Ce jeudi 3 mars, le géant américain d'Internet Google a annoncé qu'il alliait ses forces avec l'Unicef dans le but de jauger l'expansion du virus Zika. La société offre entre autres un million de dollars pour soutenir le travail de terrain, du Fonds des Nations unies pour l'enfance.

Agir pour la prévention d'éventuelles épidémies

La société américaine a mis à disposition une équipe composée d'ingénieursdesigners et scientifiques, dont la mission est de prêter main-forte à l'Unicef. Sur le blog officiel de Google, la directrice de la branche caritative du groupe, souhaite la création d'une plateforme informatique, qui permettrait d'analyser les données et éliminer la possibilité d'épidémies. 

"A terme, l’objectif de cette plateforme collaborative est d’identifier le risque de transmission du [virus] Zika dans différentes régions et d’aider l’Unicef, les gouvernements et les ONG à décider comment et où concentrer leur temps et leurs efforts", précise la directrice de Google.org, Jacquelline Fuller. "Cet ensemble d’outils est pensé pour apporter une réponse au virus Zika, mais pourra également s’appliquer à de futures urgences", a-t-elle ajouté.

Une contre-attaque d'un million de dollars

À lire aussi

Cette généreuse donation, d'un million de dollars, permettra de lutter contre le virus du moustique tigre, responsable de la transmission du virus, qui frappe l'Amérique du Sud. Le virus est soupçonné entre autres de provoquer des microcéphalies chez les nourrissons, nés de mères infectées. La directrice souhaite également aider au développement des éléments de diagnostic, des vaccins et de la prévention

Le géant américain a également lancé une campagne de collecte de fonds parmi ses employés. Ces derniers espèrent pouvoir récolter 500.000 dollars supplémentaires, dont l'Unicef et l'Organisation panaméricaine de la santé seraient bénéficiaires. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/