1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Violences faites aux femmes : pourquoi Camaïeu fait polémique avec sa campagne de pub
2 min de lecture

Violences faites aux femmes : pourquoi Camaïeu fait polémique avec sa campagne de pub

La marque de vêtements Camaïeu fait polémique avec sa nouvelle campagne. L'enseigne affirme vouloir mettre en avant les association contre les violences faites aux femmes.

Campagne polémique chez Camïeu
Campagne polémique chez Camïeu
Crédit : AFP
Philippine Rouvière Flamand

Lancée mercredi, la nouvelle campagne de Camaïeu met en scène des femmes battues, le visage recouvert de bleus, au milieu de fiches produits. D'après l'enseigne, le but est de promouvoir le 3919, numéro de la plateforme d'écoute des victimes de violences conjugales, sexistes et sexuelles : "En effet, dans le cadre de son programme Camaïeu en Mieux, la marque poursuit son engagement au quotidien pour des causes qui touchent directement les femmes. Durant tout le mois de janvier, la marque s’est engagée, aux côtés de Solfa et du 3919, contre les violences faites aux femmes." Le numéro est déjà inscrit sur tous les tickets de caisse de l'enseigne. Camaïeu, qui souhaite affirmer son engagement à cette cause, à récolté 500.000 euros en 5 ans en demandant aux clients d'arrondir le montant de leus achats à la caisse. En septembre dernier, elle a aussi mis en vente un "tee-shirt solidaire" dont les bénéfices sont reversés à Solfa. 

La campagne n'a pas fait l'unanimité sur les réseaux sociaux. Sur LinkedIn, elle est qualifiée d'audacieuse, de nécessaire … Alors que sur Twitter, c'est beaucoup plus mitigé. La marque est accusé de purplewashing (purple : violet en anglais, couleur du féminisme) et de se servir de la cause des violences faites aux femmes comme outil marketing. Parmi ces critiques, l'association féministe Les Lionnes, engagée contre les " violences morales, sexistes et sexuelles " dans la publicité et la communication.

Pour d'autres, cette campagne devrait être intégrée dans des collections pour homme, les agresseurs étant la majeure partie du temps masculin, puisque les femmes sont "déjà au courant de la situation". Certains encore affirment que ce genre de campagne peut faire remonter des souvenir traumatisants pour des victimes qui viennent se détendre sur leur site. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/