1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du lundi 07 octobre 2019

Ce lundi, Laurent Gerra a imité Michel Chevalet, Emmanuel Macron, Jacques Chirac, Carla Bruni, Nicolas Sarkozy, Matt Pokora et Pascal Praud.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du lundi 07 octobre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Noé Blouin

Bien que les autorités se veuillent rassurantes, les habitants de Rouen sont inquiets après l’incendie de l’usine chimique Lubrizol. Pour nous aider à mieux comprendre l'effet de la pollution sur l'organisme Michel Chevalet nous propose une démonstration pratique : "j’ai demandé à Jade d’allumer un de ses bâtonnets d’encens Nature & Découverte. Très rapidement une fumée ocre se dégage, l’odeur de patchouli est insupportable, vous êtes pris de maux de tête et de nausées… Votre comportement est bouleversé. Vous allez commettre l’irréparable : mettre un sarouel et voter pour Europe Ecologie Les Verts". 

Depuis le vibrant hommage qu’Emmanuel Macron a rendu à Jacques Chirac, l’actuel chef de l'État a reçu à l’Élysée la visite d’un conseiller pour le moins inattendu. L'esprit de l'ancien président est venu lui donner des conseils pour sa carrière. "Tu as déjà refilé les pièces jaunes à ta femme pour l’occuper, c’est un bon début", l'encourage Jacques Chirac, avant de lui donner l'élément imparable pour durer en politique : "dissous l’Assemblée nationale". Il y a comme un air de déjà vu.

La Cour de cassation ayant rejeté l’ultime recours de Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bygmalion, l’ancien président n’échappera pas à un procès. Mais il peut toujours compter sur le soutien indéfectible de son épouse. "Ils veulent que je vais au tribunal comme un vulgaire Balkany ", explique le fondateur des Républicains à Carla Bruni. Heureusement pour lui, il trouve un peu de réconfort dans son malheur : "Si j’y vais, derrière les barreaux, y’a Edwy Plenel et Elise Lucet qui vont se retrouver tous les deux au chômage". Le fameux verre à moitié plein.

Muriel Robin donne la réplique à Matt Pokora dans un téléfilm sur l'histoire d'une femme atteinte de la maladie d'Alzheimer. Encore une fois, la comédienne semble être parfaitement rentrée dans son rôle : "Tu es… mon… fils ? Ah ben première nouvelle ! Tu vois, j’aurais juré que t’étais Matt Pokora". Un peu trop même.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent GERRA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants