2 min de lecture Laurent GERRA

La chronique de Laurent Gerra du 1er octobre 2019

Ce mardi, Laurent Gerra a imité Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, José Bové, Jean-Luc Bennahmias, Gérard Depardieu et Pascal Praud.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 1er octobre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Noé Blouin

Marine Le Pen n'a pas été conviée aux cérémonies officielles données en l'honneur de Jacques Chirac. Une décision qui laisse un goût amer dans la bouche de la présidente du Rassemblement Nationale : "Mais non, je ne suis pas vexée ! On me traite comme si j’avais la lèpre, pourquoi voulez-vous que je sois vexée ?! De toute façon, moi les cérémonies avec des chants et de l’encens, très peu pour moi ! Le bruit et l’odeur, merci bien !"

"Castaner, je vais te castagner !". Visiblement remonté contre le ministre de l'Intérieur, Jean-Luc Mélenchon est passé voir les "p’tites têtes de journalistes à la solde du pouvoir macroniste" pour faire un peu de réclame. "J’ai plus d’électeurs, j’ai besoin de faire ma pub. Y'a pas de raison qu’y ait que Bernard Canetti et ses régimes à la con… ", déclare le leader de la France Insoumise.

Greta Thunberg, la passionaria du climat, a déposé plainte contre la France.  Ce qui a mis en colère Emmanuel Macron qui estime que la France est l’un des pays qui fait le plus d’effort. Pour en parler, deux spécialistes de l’environnement sont venus à RTL, José Bové et l’écologiste et sosie officiel de Bourvil Jean-Luc Bennahmias. ": Tu me connais, je suis un vrai écolo mais qu’une gamine qui vient du pays des meubles d’usine en contreplaqué et des krisprolls vienne nous faire la leçon à nous, qui sommes les spécialistes de la marqueterie et de la gastronomie, j’ai envie de lui dire : pouët-pouët camembert !", nous dit José Bové, pas tellement emballé par la nouvelle égérie mondiale de l'écologie.

Toujours présent lorsqu'il s'agit de parler nourriture, Gérard Depardieu a son mot à dire sur #balancetonporc : "Balancer son porc, c’est une honte ! Un porc, il faut le bichonner, il faut le caresser, il faut lui faire des bisous, et quand il est bien détendu, COUIC ! Tu le butes. Sinon il est stressé, et sa viande est moins tendre…". Pas sûr que l'acteur oscarisé soit bien informé sur le combat féministe.
 
Comme chaque fin de chronique, Pascal Praud donne le programme de son émission "Les auditeurs ont la parole". Avec aujourd'hui, une question de fond : "Après avoir brûlé Jeanne D’arc et leur usine Lubrizol classée Sévéso, qu’est-ce que les habitants de Rouen vont faire cramer la prochaine fois ?"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent GERRA Humour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants