1 min de lecture Laurent Gerra

La chronique de Laurent Gerra du 30 avril 2021

Ce vendredi 30 avril, Laurent Gerra a imité François Lenglet, Jean-Baptiste Guégan et Didier Raoult.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 30 avril 2021 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Florine Boukhelifa

La situation économique de la France est très inquiétante. Face à la crainte d'une chute cumulée de la production et du pouvoir d'achat, François Lenglet, imité par Laurent Gerra tente de prévoir le phénomène avec une réponse d'économiste : "Peut-être bien que oui, peut-être bien que non". Malgré des indicateurs au rouge, il rappelle notamment l'augmentation de plus de 100% des ventes de claquettes de piscine ou encore un marché du lait en bonne santé, la vache n'ayant que très peu de gènes communs avec le pangolin.

Toujours dans ce contexte sanitaire compliqué, Jean-Baptiste Guégan s'est confiné en Belgique. "Bonjour, c'est moi. Effectivement je suis confiné en Belgique pour préparer mon nouvel album" avec son fils David Guégan, confirme-t-il à mademoiselle Jade, par la voix de l'imitateur, après des rumeurs dans les magazines. "La terre brûle sous mes pieds, et je ne sais pas m'arrêter", chante-t-il.

De son côté, Didier Raoult continue sa croisade médiatique. "Sous la blouse blanche du docteur, il y a un philosophe humaniste qui donne du bonheur aux gens. Il faut arrêter de faire peur aux gens", explique-t-il via Laurent Gerra pour justifier sa présence dans les médias, avant de rappeler que le coronavirus est "comme le poncho" de mademoiselle Jade, "il est saisonnier".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Gerra Humour Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants