1 min de lecture Associations

VIDÉO - L214 dévoile des images choquantes de veaux battus, isolés et malades

L'association qui lutte contre la maltraitance animale a publié une nouvelle vidéo ce mardi 15 octobre qui dénonce l'enfer des élevages de veaux destinés à l'abattoir dans le Finistère.

Hauts-de-France : un veau sauvé par les pompiers après une chute dans un puits.
Hauts-de-France : un veau sauvé par les pompiers après une chute dans un puits. Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Nouvelles images chocs de L214. L’association spécialisée dans la lutte contre la maltraitance des animaux, a mis en ligne ce mardi 15 octobre une nouvelle vidéo montrant l'enfer d'un élevage de veaux destinés à l’abattoir. Grâce à un lanceur d’alerte anonyme ayant travaillé comme acheteur de veaux pour cette filière, les militants ont pu dénoncer ces horreurs. 


Dans cette vidéo, dont les images ont été tournées entre juillet et octobre 2019 dans plusieurs élevages du Finistère du groupe Laïta, dont les marques les plus connues sont Paysan Breton, Mamie Nova ou encore Régilait.

L’association dénonce plusieurs pratiques. Elle reproche à l’entreprise, par l’intermédiaire de ses employés, de battre les veaux en leur assénant des coups de pied et de les traîner par certaines parties sensibles du corps, comme la queue ou les oreilles. Elle pointe également du doigt des locaux inadaptés, voire inhumains. Les veaux alternent entre isolement et promiscuité dans des boxs minuscules remplis d'excréments, favoriserant l’apparition de maladies respiratoires. Les veaux seraient alors gavés d’antibiotiques.

Selon l’association, les veaux bénéficient d’une alimentation "pauvre en fibres et en fer". Le but serait d’affaiblir les animaux pour que leur chair "reste claire et corresponde aux attentes des consommateurs". Aussi, lorsque le vétérinaire n’est pas disponible, des employés pratiqueraient des euthanasies "maison", à l’aide de coups de marteau sur le crâne ou par asphyxie, en pendant la bête à une fourche de tracteur.

>
Enquête sur le calvaire des veaux laitiers : un lanceur d’alerte dénonce
À lire aussi
Un graffiti Emmaüs sur un immeuble à Aulnay-sous-Bois. faits divers
Marseille : Emmaüs écope d'une lourde amende pour affichage sauvage

À la suite de ces révélations, l’association a annoncé vouloir porter plainte contre le groupe Laïta pour mauvais traitements, ainsi que sévices graves et cruauté envers des animaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Associations Maltraitance Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants