2 min de lecture Présidentielle américaine

Victoire de Trump : peut-on encore se fier aux sondages ?

INVITÉS RTL - Emmanuel Rivière, directeur général de Kantar Public et Axel Dauchez, fondateur de Make.org, reviennent sur les raisons de l'échec des sondages concernant l'élection américaine.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Victoire de Trump : peut-on encore se fier aux sondages ? Crédit Image : MOLLY RILEY / AFP | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Philippe Peyre

Quelques mois après la surprise du Brexit, les sondages se sont encore trompés concernant l'élection américaine et l'arrivée surprise de Donald Trump à la Maison Blanche. Comment expliquer un tel naufrage ? Pour Emmanuel Rivière, directeur général de l'institut de sondage Kantar Public, cela peut en partie s'expliquer par la difficulté qu'ont eu les sondeurs américain à déceler l'existence d'un vote dissimulé : "Peut-être que les Américains sont en train de découvrir un phénomène, c'est l'existence d'un vote difficile à capter, le vote caché, qui s'est manifesté dans l'élection américaine parce que effectivement, il y avait sans doute des gens qui n'osaient pas dire qu'ils allaient voter pour Donald Trump".

Pour Axel Dauchez, fondateur de Make.org, une plateforme indépendante où tout le monde peut prendre la parole et y faire ses propositions, peu importe les causes : "Le vrai problème, c'est l'impact politique que ça a. Ce n'est pas seulement les sondages le problème, mais l'usage qui en a été fait par les politiciens et les médias et qui a créé un travers sur l'exercice démocratique", déplore-t-il. 

Il faut mettre en place un modèle d'écoute

Axel Dauchez, fondateur de Make.org
Partager la citation

Le directeur de Kantar Public pointe du doigt l'interprétation des sondages et la capacité que l'on peut avoir à ne pas les regarder en face : "Il y a un problème de lecture des sondages. Tout le monde dit qu'ils se sont trompés sur le Brexit mais la veille du scrutin, on a sorti un sondage qui donnait 51,5% pour le "Leave". On a une lecture qui fait qu'on ne veut voir que ce qui nous parait acceptable comme scénario", estime Emmanuel Rivière. Pour lui, on ne peut pas dire qu'on n'a pas vu venir Donald Trump : "Ce n'était pas le scénario le plus évident mais c'était quand même possible selon les sondages", relève-t-il.

À lire aussi
Donald Trump, le 5 septembre 2018 à Washington États-Unis
Rapport Mueller : aucune entente prouvée entre Moscou et l'équipe de Trump


Mais pour Axel Dauchez, c'est la façon même de réaliser les sondages qui doit être remise en question : "Il faut mettre en place un modèle d'écoute. Au lieu de poser des questions et d'avoir la question que l'on veut entendre, on va se mettre en situation d'écouter ce qu'on appelle du "bottom-up", c'est-à-dire écouter ce que les Français disent spontanément".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Donald Trump Sondage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785698708
Victoire de Trump : peut-on encore se fier aux sondages ?
Victoire de Trump : peut-on encore se fier aux sondages ?
INVITÉS RTL - Emmanuel Rivière, directeur général de Kantar Public et Axel Dauchez, fondateur de Make.org, reviennent sur les raisons de l'échec des sondages concernant l'élection américaine.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/victoire-de-trump-peut-on-encore-se-fier-aux-sondages-7785698708
2016-11-10 10:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mTZQpQihEECxJRlrVVCXsg/330v220-2/online/image/2016/1109/7785691533_donald-trump.jpg