2 min de lecture Maires

Vendée : la mairie d'une ville oblige ses citoyens à être de bonne humeur

La joie sera obligatoire dans cette petite ville de Vendée. Le maire a pris un arrêté municipal très sérieux, obligeant les citoyens à être joyeux.

La mairie d'Essarts-en-Bocage (Vendée)
La mairie d'Essarts-en-Bocage (Vendée) Crédit : Capture d'écran Google Maps
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Une petite ville de Vendée a décidé de s'attaquer à la morosité ambiante. À Essarts-en-Bocage, le maire a signé, le 13 septembre dernier, un arrêté un peu spécial : les habitants auront l'obligation d'être de bonne humeur, du 5 au 11 octobre, durant "un temps fort" qui permettra aux citoyens "d'exprimer librement leur joie".

Et ce n'est pas tout. Durant cette semaine, les habitants d'Essarts-en-Bocage auront des devoirs à respecter : "Rire au moins 3 fois par jour, être de bonne humeur de 8h à 22h chaque jour, faire sourire au moins 10 personnes par jour, prendre 3 gouttes de joie liquide chaque matin".

À cette occasion, l'accès à la ville sera interdite "aux colériques, aux râleurs et aux rabat-joie". Pour pouvoir y entrer, ils devront être "débarrassés de leurs émotions négatives". Ces règles touchent également les loisirs : aucun livre, aucun film ni aucune musique ou histoire triste ou se terminant mal ne pourront être diffusés. 

Un arrêté municipal oblige les habitants à être de bonne humeur
Un arrêté municipal oblige les habitants à être de bonne humeur Crédit : Ville d'Essarts en Bocage

Cet arrêté a pour objectif de combattre "le risque élevé de mauvaise humeur" dû "à l'arrivée de l'automne et au taux d'ensoleillement moins important", et de "redonner la joie à toutes les personnes vivant des situations difficiles ou tristes"

Bientôt un label "Ville en joie"

À lire aussi
La sénatrice PS Samia Ghali est candidate aux élections municipales de Marseille, en mars 2020. élections municipales
Les infos de 8h - Marseille: la sénatrice PS Samia Ghali candidate aux municipales

Cet arrêté a été pris dans le cadre de l'événement "Ville en joie" qui débutera bientôt dans la ville. Freddy Riffaud, le maire d'Essarts-en-Bocage contacté par RTL.fr, confirme que cet arrêté "est très sérieux". Il espère redonner le sourire à ses citoyens : "Ce n'est pas une maladie d'être de mauvaise humeur, mais on pense que le sourire et la positivité permettent d'être mieux dans sa peau au quotidien", explique-t-il. 

Et cela va plus loin. Le maire de la ville espère faire de cette initiative un objectif national. "On a envie d'inscrire ce thème dans le temps et de le transmettre au-delà de nos frontières", ajoute-t-il en précisant que le hashtag "#villeenjoie" deviendra une référence sur les réseaux sociaux. Le maire souhaite également créer un label "Ville en joie" qui pourra être utilisé dans toute la France pour "imposer la positive attitude".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maires Vendée Bonheur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants