1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Val-de-Marne : les usagers de la piscine contraints de porter une combinaison
2 min de lecture

Val-de-Marne : les usagers de la piscine contraints de porter une combinaison

Pour faire face à la crise énergétique, l'eau du bassin extérieur de la piscine de Nogent-sur-Marne restera à 19 degrés cet hiver.

Le bassin olympique de la piscine de Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne (image d'illustration)
Le bassin olympique de la piscine de Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne (image d'illustration)
Crédit : RTL / Arthur Pereira
Val-de-Marne : les usagers de la piscine contraints de porter une combinaison
00:01:23
Arthur Pereira - édité par Florine Boukhelifa

Avis aux frileux ! Si vous comptez plonger dans un bassin cet hiver, couvrez-vous. Alors que le gouvernement présentera jeudi 6 octobre son plan de sobriété énergétique, les piscines ont elles aussi décidé de faire un effort. À Nogent-sur-Marne par exemple, en région parisienne, le bassin extérieur n'est plus chauffé. L'eau reste à 19 degrés, contre 26 degrés auparavant, et la combinaison est désormais obligatoire.

Dans le bassin olympique, seuls douze nageurs se partagent les huit lignes d'eau, tous en combinaison intégrale. Parmi eux, Célestin et François, deux adeptes de triathlon. "Je m'attendais à pire que ça", raconte l'un deux. Finalement, "à partir du moment où on commence à nager, on ne sent plus rien". "On a le droit de nager jusqu'à 13 degrés alors pas de problème" avec cette nouvelle température de l'eau, affirme le second. Pour preuve, ses mains sont "toujours aussi chaudes" après cinquante minutes de nage. 


Les plus sensibles au froid, eux, préfèrent le confort de la piscine intérieure. Alexandre est catégorique : "Je ne nagerai pas dans une eau à 19 degrés". "Nager plus de dix minutes dehors, c'est impossible, il faut beaucoup trop froid", abonde Chakir. Pour ce dernier, même si l'eau froide "fait du bien à la fin de l'entraînement", l'idée de se baigner longuement dans un bassin non chauffé ne passe toujours pas.

Les nageurs pourront profiter du bassin extérieur, non chauffé, ou se réfugier à l'intérieur avec une eau à 28 degrés.
Les nageurs pourront profiter du bassin extérieur, non chauffé, ou se réfugier à l'intérieur avec une eau à 28 degrés.
Crédit : RTL / Arthur Pereira

La moitié des dépenses énergétiques de la ville

La décision de la municipalité a été motivée par la crise énergétique. Alors que les bassins de la piscine de Nogent-sur-Marne sont chauffés au gaz, cela aurait représenté 1,8 million d'euros de coût supplémentaire pour l'année. La ville dans son ensemble aussi va faire des économies grâce à ces nouvelles mesures. Jusqu'ici, le centre nautique représentait en effet 50% de sa consommation énergétique.

Pour éviter tout risque d'hypothermie, de nouvelles mesures ont été mises en place. "Nous demandons à nos usagers de diminuer leur temps d'entrainement", explique ainsi Adeline Savary, responsable des activités aquatiques. Ainsi, "s'ils ont l'habitude de nager deux heures, on leur demande de réduire de 30 minutes, voire 45 minutes selon la température et leur forme physique". Pour le moment, aucun certificat médical n'est demandé aux nageurs et pour les frileux, le bassin intérieur reste chauffé à 28 degrés.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

</