1 min de lecture Vacances d'été

Vacances d'été : comment se forment les embouteillages ?

Pour ce nouveau de weekend de vacances, les routes sont à nouveau encombrées dans le sens des départs. Les conducteurs doivent faire face à des routes saturées parfois pendant des heures.

Illustration d'embouteillages sur l'A43
Illustration d'embouteillages sur l'A43 Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Nicolas Barreiro

Même lorsque les meilleures conditions sont réunies, une autoroute toute droite, des voitures qui roulent paisiblement, pas d'agglomération ni d'accident à l'horizon, sans raison apparente, un embouteillage se forme devant vous. 

Tout d'abord, il faut se rappeler que tous les conducteurs ne roulent pas à la même vitesse. Sur l'autoroute, certains véhicules entrent ou sortent, d'autre doublent. Et quand une voiture freine, même légèrement, en cas de forte fréquentation, une réaction en chaîne peut en découler. Ainsi, les véhicules derrière ralentiront progressivement jusqu'à ce que certains s'arrêtent totalement. Un embouteillage est né.

Autre facteur susceptible de former un embouteillage, la saturation. Dans ce cas, nul besoin d'un accident, la réaction en chaîne citée précédemment est alors décuplée. Une simulation vous permet d'ailleurs d'observer ce phénomène.

Parfois, la curiosité de certains automobilistes suffit à ralentir le trafic. Ceux-là sont intrigués par un accident de l'autre côté et vont machinalement ralentir afin d'y jeter un coup d’œil. Le résultat est le même : les voitures ralentissent, de plus en plus, jusqu'à l'embouteillage.

>
Comment se forme un embouteillage
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances d'été Bison futé Embouteillage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants