1 min de lecture Ariège

Une zone spécifique pour les ours empêcherait de nouvelles attaques

INVITÉ RTL - Jean-Pierre Mirouze, le co-président de l'association Sauvegarde patrimoine Ariège Pyrénées, se bat pour la création d'une zone spécialisée pour les ours.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Une zone spécifique pour les ours empêcherait de nouvelles attaques Crédit Image : GAIZKA IROZ / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon et Christophe Pacaud

Une zone délimitée pour les ours dans les Pyrénées ? C'est l'idée de Jean-Pierre Mirouze, éleveur dans l'Ariège, qui a souffert cette année de nombreuses attaques d'ours dans la région. 

Le co-président de l'association Sauvegarde patrimoine Ariège Patrimoine a expliqué au micro de RTL, ce qu'il considère "comme la seule solution, la plus durable et la plus efficace": la création d'une zone délimitée pour les ours, séparée de leur zone d'élevage où il y aura une "exclusion permanente des prédateurs".

Un sacrifice pour cet éleveur, qui devrait abandonner une partie de son territoire. "On ne le fait pas de gaieté de cœur. Mais c'est la seule solution pour éviter les attaques, qui ont été trop nombreuses cette année. L'État est complètement dépassé par la situation", a-t-il expliqué.

"Aujourd'hui les Pyrénées ne sont plus capable de recevoir des ours comme avant. [...] Il y en a quarante ou cinquante actuellement", a-t-il détaillé. "Mais il y a de plus en plus de pistes pour l'équitation, de sentiers de randonnées, de refuges, toute une économie montagnarde, qui ne peut pas se développer avec une telle situation."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ariège Environnement Pyrénées-Atlantiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants