1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Un drone pour étudier et protéger les baleines
1 min de lecture

Un drone pour étudier et protéger les baleines

REPLAY - Pour étudier les baleines et mieux les protéger, des chercheurs ont mis au point un drone capable de se poser sur le dos de l’animal.

Une baleine à bosses aux abords de l'île de Moorea en Polynésie Française, en 2005
Une baleine à bosses aux abords de l'île de Moorea en Polynésie Française, en 2005
Crédit : MARCEL MOCHET / AFP
Un drone pour étudier et protéger les baleines
00:01:50
Virginie Garin

Après les militaires, les agriculteurs, ce sont donc les défenseurs de la nature qui vont utiliser les drones. Celui-là est un peu plus grand qu'une boîte à chaussures, avec un petit moteur et quatre hélices. Il est capable de suivre une baleine dans l'océan et de se poser sur son dos dès qu'elle remonte à la surface. 

Éponges connectées

Le drone est équipé d'éponges connectées qui vont prélever, sans lui faire de mal, du mucus. En l'analysant, les scientifiques vont savoir comment va la baleine. C'est un peu comme une prise de sang. Ils vont rechercher des bactéries et des hormones de stress. Ce drone va permettre de savoir ce qui perturbe les baleines : des bruits sous-marins, le trafic maritime. 

Ces chercheurs de l'Olin College of Engineering, dans le Massachussetts, attendent le feu vert des autorités américaines pour aller se poser sur de vraies baleines. Jusqu'à présent, ils se sont entraînés sur des fausses. Ils ont déguisé une coque de catamaran en cétacé, sur laquelle ils ont aussi mis des capteurs, pour savoir ce que pouvait entendre la baleine quand le drone se posera sur elle, et si cela pouvait la gêner. A priori, elle ne devrait rien sentir.

Une espèce toujours menacée

En comprenant mieux un animal, il est plus facile de le protéger. D'autant que les baleines sont toujours menacées. Depuis lundi 15 septembre, en Slovénie, est réunie la commission baleinière internationale. Le gendarme des cétacés va peut-être décider pour la première fois de créer des sanctuaires dans l'Atlantique. 

À lire aussi

Elle devrait aussi rappeler à l'ordre le Japon, qui continue de les tuer. La chasse est pourtant interdite depuis bientôt trente ans. Les Japonais prétextent des objectifs scientifiques. En réalité, c'est pour les manger. Il se vend toujours des burgers à la baleine dans les restaurants de Tokyo.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.