1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Plusieurs projets d'attentats terroristes déjoués en France, selon une note de la DGSI
2 min de lecture

Plusieurs projets d'attentats terroristes déjoués en France, selon une note de la DGSI

Info RTL INFO RTL - Une note de la direction générale de la sécurité intérieure révèle que la France a réussi à déjouer plusieurs attentats terroristes sur son sol, dont l'un qui avait pour cible le dernier carnaval de Nice.

Un projet d'attentat a été déjoué à Nice, où plus d'un million de personnes ont assisté au Carnaval la dernière quinzaine du mois de février 2014
Un projet d'attentat a été déjoué à Nice, où plus d'un million de personnes ont assisté au Carnaval la dernière quinzaine du mois de février 2014
Crédit : AFP
Un attentat terroriste déjoué lors du dernier carnaval de Nice
01:31

Le dernier carnaval de Nice aurait pu être un carnage. C'est ce que révèle une note de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) qui fait état de plusieurs attentats déjoués par les forces de l'ordre en Île-de-France, dans le Nord et à Nice. 

Intitulé "Projets d'actions terroristes en lien avec les filières syriennes", le document affirme que trois vétérans de la Syrie ont été interpellés en pleine préparation d'attentats en France. 

Invité de RTL, le ministre de l'Intérieur a confirmé l'existence de la note. "Tous les jours, les services de la sécurité intérieure démantèlent des réseaux et déjouent des actes qui pourraient être dramatiques", a-t-il notamment affirmé.

Deux vétérans de la Syrie arrêtés à Lille et à Créteil

Il y a tout juste un an, Lyes Darani était arrêté à Lille muni d'un mode d'emploi expliquant comment confectionner une bombe et d'une lettre en forme de caution religieuse pour commettre une action suicide. En juillet dernier, le DGSI interpellait Mohamed Ouharani à Créteil. Il venait de rentrer de Syrie, via le Liban, où il avait préparé une action contre des intérêts chiites. Il se renseignait sur des cibles en France en vue d'une action kamikaze. 

Un attentat à l'explosif déjoué au carnaval de Nice

À lire aussi

Le projet le plus avancé est sans doute celui d'Ibrahim Boudina, arrêté en février sur la Côte d'Azur. Lors des perquisitions, les forces de l'ordre ont saisi trois canettes remplies de TATP (triperoxyde de tricycloacétone), un explosif artisanal capable de produire l'effet de plusieurs dizaines de grenades. Tout juste débarqué de Syrie, le jeune homme avait en ligne de mire le carnaval de Nice qui devait démarrer deux jours plus tard. Il envisageait une action aussi spectaculaire que celle menée par Tamerlan Tsarnaïev au marathon de Boston le 15 avril 2013.

Le pire évité de justesse avec Mehdi Nemmouche

Dernier nom sur la liste de la DGSI, Mehdi Nemmouche. L'homme de la tuerie du musée juif de Bruxelles. Lors de son arrestation à Marseille au mois de mai, il était armé et cachait dans ses bagages un masque à gaz. Des éléments qui laissaient présager le pire selon les policiers.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/