1 min de lecture Transports

Transports en commun : 61% des Français jugent les utilisateurs égoïstes

Selon un sondage réalisé par Viavoice pour RTL, 61% des Français estiment que les relations sont peu agréables dans les transports car les gens deviennent égoïstes et indifférents aux autres.

Le métro parisien (illustration)
Le métro parisien (illustration) Crédit : iStock Editorial / Getty Images Plus
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Ce n'est un secret pour personne, l'atmosphère régnant dans les transports en commun Français n'est pas toujours agréable. En cette fin novembre, la situation y est très sensible notamment avec la perspective des conflits sociaux à partir du 5 décembre. Viavoice a donc réalisé un sondage pour BloooomUp ! ! et RTL, sur plus de 1000 personnes résidant en France métropolitaine, concernant la situation dans les transports en commun.

Le bus est relativement épargné par les critiques (23 % des utilisateurs estiment que les relations entre les gens y sont "moins agréables qu’ailleurs"). Ce sont surtout les métros et les RER qui sont visés : respectivement 38 % et 37 % des utilisateurs estiment que les relations y soient "moins agréables qu’ailleurs".

Ce qui déplaît le plus aux utilisateurs dans les transports, ce sont notamment "les gens qui laissent des déchets personnels" (à 43%) ou encore "les gens qui bousculent les autres" (à 36%). 

Les motifs de désagréments dans les transports
Les motifs de désagréments dans les transports Crédit : Viavoice

"L'égoïsme" et "l’indifférence" pointées du doigt

À la question : "Selon vous, pourquoi les relations entre les gens sont-elles souvent
peu agréables dans les transports en commun ?", une large majorité des personnes sondées (61%), répondent que c'est parce que "une partie des gens deviennent égoïstes et sont indifférents aux autres". 53% des Français répondent que les gens "ne sont pas bien élevés" et 35% qu'ils "manquent de temps et sont souvent stressés".

En guise de solution à ces désagréments, les Français ne plébiscitent pas la bienveillance (seulement 25 %). Au contraire, les solutions privilégiées sont des "sanctions" (48 %) avec des "amendes", des "campagnes de sensibilisation" (43 %) et le développement de la vidéosurveillance (39 %).

Les raisons des désagréments dans les transports
Les raisons des désagréments dans les transports Crédit : Viavoice
À lire aussi
Le centre hospitalier de Bayonne (illustration) bayonne
Chauffeur de bus agressé à Bayonne : sa femme promet, sur RTL, de le "venger"

Sondage réalisé par Viavoice pour BloooomUp ! et RTL. Interviews effectuées en ligne du 18 au 21 novembre 2019. Échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population résidant en France métropolitaine, âgée de 18 ans et plus. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Bien-être Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants