1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Trafic de stupéfiants : ce maire a fait parvenir plus de 3.000 courriers de ses administrés à l’Élysée
1 min de lecture

Trafic de stupéfiants : ce maire a fait parvenir plus de 3.000 courriers de ses administrés à l’Élysée

À l'occasion du Congrès des maires, le premier édile de Carpentras (Vaucluse), Serge Andrieu, a transmis à l'Élysée les doléances de ses administrés gagnés par un sentiment d'insécurité.

Serge Andrieu, maire de Carpentras, devant l'Élysée.
Serge Andrieu, maire de Carpentras, devant l'Élysée.
Crédit : Twitter de Serge Andrieu.
Jeanne Le Borgne

Écrire ses doléances au Président comme on écrirait au Père Noël. Voici l'exercice auquel les habitants de Carpentras, petite ville du Vaucluse, se sont prêté quelques jours avant le Congrès des maires. Un rendez-vous auquel leur premier édile, Serge Andrieu est donc venu les bras chargés de deux sacs de jute comportant plus de 3.000 courriers. 

Ceux-ci portaient presque exclusivement sur le sentiment d'insécurité qui gagne leur commune en raison du trafic de stupéfiants y qui sévit. Le maire de Carpentras explique ainsi sur Facebook que l'exercice visait à "obtenir un renfort de personnel de police, de gendarmes et de justice". 

Sur son compte Twitter, Serge Andrieu assure avoir finalement rencontré Jean-Marie Cailleau, conseiller Territoires auprès du Président. "Ce fut l'occasion de lui remettre vos courriers et de lui présenter la situation locale", assure-t-il à ses administrés, à qui il assure que plusieurs pistes vont être envisagées. 

Selon nos confrères de France Bleu Vaucluse, "la ville est gangrénée par le trafic de drogue, surtout dans le quartier du Pous du Plan, mais les dealers gagnent du terrain dans d'autres endroits de la ville". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire