1 min de lecture Paris

Tour Eiffel : comment son sommet se déplace pendant les canicules

La célèbre tour de fer puddlée de 324 mètres de hauteur ne reste pas de marbre face aux fortes chaleurs. Son sommet a "tendance à fuir le soleil" et peut se déplacer jusqu'à 19 centimètres.

Coronavirus : la Tour Eiffel au premier jour de confinement, mardi 17 mars 2020
Coronavirus : la Tour Eiffel au premier jour de confinement, mardi 17 mars 2020 Crédit : Ludovic Marin / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Malgré son apparence impressionnante, la Tour Eiffel ne reste pas immobile. Comme l'a indiqué un tweet du compte officiel du monument historique de la capitale, son sommet "à tendance à fuir le soleil", et peut donc se déplacer jusqu'à 19 centimètres. 

Pourquoi de tels mouvements ? Comme tous les métaux, le fer qui compose la Tour Eiffel est soumis à la dilatation thermique. Lorsque le soleil frappe fortement la structure, elle se déplace très légèrement, de quelques centimètres seulement, dans le sens opposé.

Pas de quoi s’inquiéter pour autant : la tour bouge régulièrement mais reste malgré tout en place. Sous l'effet du vent, elle peut par exemple s'incliner jusque 13 centimètres, une mesure enregistrée lors d'une tempête en 1999. Lors de la canicule de 1976, son sommet s'était déplacé de 18 centimètres. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Tour Eiffel Tourisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants