1 min de lecture Prisons

Téléphones fixes dans les cellules : un contrôle impossible faute de personnel

Depuis l'installation du téléphone dans les cellules des prisons, les appels des détenus se multiplient. C'est le cas au centre pénitentiaire de Condé-Sur-Sarthe, dans l'Orne. Faute de personnel, tout contrôle des appels devient impossible.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Téléphones fixes dans les cellules : un contrôle impossible faute de personnel Crédit Image : Cindy Hubert | Crédit Média : Thomas Prouteau | Date :
La page de l'émission
Thomas Prouteau édité par Sarah Ugolini

Depuis peu, certains prisonniers ont le téléphone fixe dans leur cellule et cela pose quelques problèmes. Le syndicat FO pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne, dénonce un manque de moyens alors q'un seul agent seulement est dédié à la surveillance des conversations. C'est loin d'être suffisant puisque selon le syndicat le nombre d'appels est devenu "pharaonique" depuis l’installation d'un téléphone fixe dans chaque cellule.   

Condé-sur-Sarthe est en fait la septième prison à bénéficier du plan national annoncé par le garde des Sceaux. À terme, tous les prisonniers de France doivent avoir une ligne fixe, hors quartiers disciplinaires. Objectif : améliorer les liens familiaux des prisonniers, prévenir les suicides et renforcer la surveillance. Problème, un seul gardien est largement insuffisant pour passer au crible les appels des 103 détenus de Condé-sur-Sarthe selon Force ouvrière. 

Même si le principe est une surveillance ciblée concentrée sur les profils à risque et que les numéros accessibles sont autorisés au compte-gouttes par les juges. Personne n'imagine réellement qu'un projet d'attentat soit organisé sur une ligne surveillée selon un autre syndicat, mais Condé-sur-Sarthe est un établissement ultra-sensible où sont incarcérés des condamnés réputés dangereux tel que Abdelakder Merah, le frère de Mohammed.Le syndicat FO réclame au moins un autre agent. La chancellerie promet que ce sera très prochainement le cas. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Prisons Écoutes Orne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798192872
Téléphones fixes dans les cellules : un contrôle impossible faute de personnel
Téléphones fixes dans les cellules : un contrôle impossible faute de personnel
Depuis l'installation du téléphone dans les cellules des prisons, les appels des détenus se multiplient. C'est le cas au centre pénitentiaire de Condé-Sur-Sarthe, dans l'Orne. Faute de personnel, tout contrôle des appels devient impossible.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/telephones-fixes-dans-les-cellules-un-controle-impossible-faute-de-personnel-7798192872
2019-08-17 10:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1Ps3ZrY6MQMI6HvVQ9xdRg/330v220-2/online/image/2019/0612/7797824927_la-prison-de-conde-sur-sarthe-de-l-exterieur.jpg