2 min de lecture Emmanuel Macron

Tanguy Pastureau : Macron, président atypique des années Photoshop

REPLAY - Il ne respecte pas le timing présidentiel, ni le placement des ministres sur les photos, il rembarre les journalistes qui voudraient lui poser des questions mais vise le mandat esthétiquement parfait. La seule tradition élyséenne qu'il a tenu à respecter est l'adoption d'un chien. Macron est un punk.

Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
>
Tanguy Pastureau : Macron, président atypique des années Photoshop Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Tanguy Pastureau | Durée : | Date :
La page de l'émission
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau Journaliste RTL

Emmanuel Macron est un président atypique.

C’est un original, il ne fait rien comme les autres, à Mykonos ce serait le seul à conserver son slip et en congés à Ibiza le seul à boire une Tourtel. 

Il a fait péter tous nos repères, car comme tous les jeunes il n’a rien à carrer de rien, sous ses allures de trader giscardien, c’est un punk, un déglingos. D’habitude, la photo du gouvernement se fait devant le perron de l’Élysée, lui, mercredi, s’est dit "Que dalle, fuck la normalité, la Ve République, je la prends, je la retourne", et il a collé tous ses sbires dans le jardin, là où Hollande faisait sa sieste quand il faisait beau, c’est-à-dire jamais, il a vécu sous la flotte.

Mieux que ça, il a placé les gens n’importe comment, même une partie de Tétris ratée c’est mieux fait que ça. Hulot, l’écolo qui se coiffe avec un bol à soupe, s’est retrouvé devant, comme si c’était lui le président, avec Mahjoubi qui s’occupe du numérique, et si à un moment un petit stagiaire de 3ème était passé, Macron lui aurait dit "Viens, tu te mets devant Hulot, t’es au top Théo, c’est ton moment". Macron lui est au milieu de l’image, tel le patron d’une start-up lors d’un stage de motivation en Ardèche, sauf que là personne ne trait de chèvre défoncée à la gnôle du bled.

À lire aussi
Le député LaREM du Vaucluse Jean-François Cesarini. immigration
Immigration : "On voit beaucoup d'intégration réussie dans nos villages", dit un député LaREM

Niveau timing, pareil, on appelle Macron le maître des horloges, c’est le seul président à avoir le surnom d’un personnage qui pourrait être dans Fort Boyard. Dès qu’il doit annoncer qu’il vire un membre du Modem, il prend 1h30 de retard, sur BFM Ruth Elkrief se retrouve à lire les sextos de son mari pour meubler, mais tout le monde dit "C’est génial, c’est Jupiter, quelle maîtrise !", alors qu'en fait Jupiter est en train de faire "Trou trou ce sera toi qui sera ministre" parce qu’il galère à se décider.

De même, il n’y a toujours pas de portrait officiel de Macron, normalement dans les 8 jours, clic clac Kodak c’est dans la boite, mais là, non, ça fait 60 jours qu’il choisit le photographe, l’élu qui va immortaliser la face de Dieu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron La République En Marche Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789002470
Tanguy Pastureau : Macron, président atypique des années Photoshop
Tanguy Pastureau : Macron, président atypique des années Photoshop
REPLAY - Il ne respecte pas le timing présidentiel, ni le placement des ministres sur les photos, il rembarre les journalistes qui voudraient lui poser des questions mais vise le mandat esthétiquement parfait. La seule tradition élyséenne qu'il a tenu à respecter est l'adoption d'un chien. Macron est un punk.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/tanguy-pastureau-macron-president-atypique-des-annees-photoshop-7789002470
2017-06-24 10:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Q5jVX_vi5kvp_bIc4NnrAQ/330v220-2/online/image/2014/0423/7771380343_tanguy-pastureau.jpg