1 min de lecture Alsace

Strasbourg : "arrêt définitif" de la centrale géothermique responsable de séismes

La préfecture du Bas-Rhin a préféré mettre fin aux travaux de la centrale géothermique, après plusieurs séismes induits par l'activité humaine sur place.

Le séisme de Strasbourg est parti de cette centrale de géothermie profonde
Le séisme de Strasbourg est parti de cette centrale de géothermie profonde Crédit : Yannick Olland / RTL
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Le projet de centrale géothermique, dont les travaux ont débuté au nord de Strasbourg, a dû être stoppé et ce définitivement. C'est ce qu'a annoncé ce lundi 7 décembre la préfecture du Bas-Rhin, indiquant que cette décision était dictée par l'activité sismique de la zone choisie. En effet, une série de secousses a eu lieu depuis la fin du mois d'octobre, dont le plus important a été enregistré vendredi, avec une magnitude de 3,5 sur l'échelle de Richter. 

"Ce projet, implanté dans une zone urbanisée, n'offre plus les garanties de sécurité indispensables et doit donc être stoppé", a annoncé la préfecture, précisant dans un communiqué qu'un arrêté avait été pris en ce sens lundi. "Ma préoccupation première est la protection des populations, ça l'emporte bien évidemment sur tout le reste", a déclaré à l'AFP la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier. 

"D'après mes services, ce qui s'est passé vendredi est d'une intensité absolument extraordinaire et anormale", a-t-elle souligné. La préfecture avait également spécifié que les secousses sismiques étaient "induites", ce qui veut dire liées à l'activité humaine

De nombreux élus locaux avaient demandé vendredi l'arrêt des travaux, tandis que l'entreprise chargée du projet, le groupe Fonroche, exprimé son intention de poursuivre ses travaux. "Il existe toujours des solutions. Par contre ce sera peut être très long", avait expliqué Jean Philippe Soulé, le directeur général.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alsace Strasbourg Séisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants