1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Séquestrée pendant une semaine, une adolescente sauvée par son téléphone
1 min de lecture

Séquestrée pendant une semaine, une adolescente sauvée par son téléphone

INVITÉ RTL - Claude Mazerolle, commissaire en charge de l'enquête, félicite la présence d'esprit de cette jeune fille de 16 ans d'envoyer des SMS à ses proches alors qu'elle était séquestrée par des hommes armés.

Un véhicule de la police nationale (Illustration)
Un véhicule de la police nationale (Illustration)
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Séquestrée pendant une semaine, une adolescente sauvée par son téléphone
05:21
Christophe Pacaud & Bénédicte Tassart

Après une véritable course contre la montre, dimanche 9 avril, une adolescente a pu être libérée des griffes de ses ravisseurs par le Raid. Tout commence vers 13h15, lorsque le commissariat de Moissy-Cramayel, en Seine-et-Marne, est contacté par des policiers de Besançon. Des parents viennent de les informer que leur fille de 16 ans leur a envoyé une série de SMS inquiétants, dans lesquels elle dit être séquestrée en Seine-et-Marne par des hommes armés.

"La victime a réussi à envoyer quelques SMS en donnant des précisions sur le lieu de sa séquestration", abonde Claude Mazerolle, commissaire de Moissy-Cramayel. Mais avant de prendre ces messages au sérieux, "il a fallu faire des vérifications auprès de la famille et de l'opérateur pour la géolocalisation", poursuit-il, d'autant que la jeune fille avait déjà fugué à plusieurs reprises. Des effectifs en civils se sont ensuite rendus à Savigny-le-Temple, lieu du rapt.

L'adolescente a eu la présence d'esprit "d'envoyer des Snapchat à son petit ami (...) ce qui nous aiguille encore plus sur le sérieux de la demande et ce qui nous conduit à solliciter l'intervention de la force spécialisée du Raid", explique le commissaire. Quatre individus ont été interpellés.

L'enquête, confiée à la sûreté départementale de Seine-et-Marne, est en cours. La jeune fille de 16 ans a été placée dans une famille d'accueil et sera confrontée à ses ravisseurs afin d'en savoir plus sur ses conditions de séquestration.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/