1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Seize printemps : "J'avais besoin de me sentir légitime", explique Suzanne Lindon
1 min de lecture

Seize printemps : "J'avais besoin de me sentir légitime", explique Suzanne Lindon

INVITÉE RTL. La jeune scénariste et réalisatrice de 21 ans, Suzanne Lindon, revient sur son film "Seize printemps", sorti ce mercredi 16 juin au cinéma. Elle est également le premier rôle de son film.

La culture de l’actu du 16 juin 2021
La culture de l’actu du 16 juin 2021
Crédit : RTL
Seize printemps : "J'avais besoin de me sentir légitime", explique Suzanne Lindon
10:50
L'entretien du jour du 16 juin 2021
10:50

À peine sorti, le film fait déjà débat. Suzanne Lindon, âgée de 21 ans, vient de sortir son premier film sur grand écran Seize printemps, sélectionné au Festival de Cannes 2020. Scénariste, réalisatrice, elle est aussi le premier rôle de ce film qui retrace la vie d'une adolescente de seize ans, qui tombe amoureuse d'un homme de 35 ans. "J'avais besoin de me sentir légitime", affirme la fille des célèbres Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain.

"Il y a deux choses qui se sont superposées. D'abord, c'était mon envie de faire du cinéma et à ce moment-là, j'avais surtout envie d'être actrice. J'avais besoin de me sentir légitime parce que je viens d'une famille d'acteurs", raconte la jeune femme, qui a voulu s'émanciper de sa famille en faisant son propre film.

"Donc il a fallu que je trouve une chose en plus, un truc supplémentaire, qui justifie mon envie. Je me suis dit que c'était peut-être l'écriture, qu'il faut peut-être que je m'écrive un rôle pour me sentir confortable avec ça", ajoute-t-elle. Dans Seize printemps, Suzanne Lindon joue le rôle de Suzanne, une jeune fille qui s'ennuie avec les autres adolescents et qui tombe amoureuse d'un homme plus âgé qu'elle.

Une relation qu'elle a "voulu montrer le plus sainement possible" à l'écran. "Je suis consciente que 16 ans - 35 ans, c'est grave", admet Suzanne Lindon. Une relation platonique qui a pourtant créé la polémique sur les réseaux sociaux. "Rien de grave ne se passe entre eux", rassure toutefois la jeune scénariste. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/