1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Seine-et-Marne : à la rencontre de Teddy, un boulanger passionné et solidaire
2 min de lecture

Seine-et-Marne : à la rencontre de Teddy, un boulanger passionné et solidaire

REPORTAGE - Teddy Rousselot, un jeune et talentueux boulanger, vient d'être récompensé par le prix de la meilleure baguette de Seine-et-Marne. Ce passionné perpétue avec brio la tradition de la baguette française.

Des baguettes de pain (illustration).
Des baguettes de pain (illustration).
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Seine-et-Marne : à la rencontre de Teddy, un boulanger passionné
04:08
Morad Djabari - édité par Valentin Deleforterie

À Avon, un joli petit village de Seine-et-Marne, Teddy Rousselot vend plus de 300 baguettes par jour. Les mains plongées dans la pâte, le jeune homme a les bras recouverts de farine. Il façonne toutes ses baguettes dans le fournil situé derrière sa boutique.

"Mon oncle a une boulangerie en Seine-et-Marne. Depuis que j'ai 6 ans, je l'ai toujours vu travailler donc ça m'a toujours plu", raconte le boulanger de 27 ans, qui travaille tous les jours avec sa femme Anaïs.

"Il faut être passionné pour pouvoir faire boulanger. Il faut continuer à se battre pour ne pas ressembler aux grandes surfaces", poursuit Teddy, dont l'une des créations a remporté le titre de meilleure baguette de Seine-et-Marne.

Dans la boulangerie Saint-Fiacre, on ne fait pas que vendre du pain. C'est aussi un lieu de vie où l’on récupère ses colis par exemple. Teddy multiplie les initiatives pour tenter de dynamiser son commerce.

Des baguettes solidaires

À lire aussi

Pendant le confinement, il a imprimé des attestations de déplacement sur les pochettes de ses baguettes. À côté de ses bonbons, il y a aussi une ruche à livres. Le jeune boulanger a en outre développé la "baguette solidaire" dans son établissement.

"C'est pour que ces messieurs, dames puissent offrir du pain aux personnes qui malheureusement sont dans la rue", résume une cliente de la boulangerie, familière de cette action solidaire. "Je trouve que ces gens-là sont formidables et le pain est très bon", ajoute-t-elle.

De son côté, Teddy a prévu de continuer à développer ce type d'initiative. "D'ici la semaine prochaine, on va commencer à préparer les galettes. À partir du moment où l'on aura vendu une galette, on redonnera un euro aux pompiers du village", détaille-t-il. 

Une idée qui doit permettre de soutenir les combattants du feu et leur permettre de combler le manque à gagner des calendriers vendus cette année. Un autre petit geste du boulanger pour ces fêtes de fin d'année.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/