2 min de lecture Agriculture

Sécheresse : "Les effets d'annonce, on connait par cœur" dit Christiane Lambert

INVITÉE RTL - "La sécheresse met les agriculteurs dans une situation insupportable", selon la présidente de la FNSEA, qui épingle "les effets d'annonce" du gouvernement.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Sécheresse : "Les effets d'annonce, on connait par cœur" dit Christiane Lambert Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Paul Turban

"84 départements en situation de restriction d'eau, 23 en interdiction totale d'irriguer, cela veut dire que les cultures sont en train de mourir." La sécheresse s'abat sur le pays, et "met les agriculteurs dans une situation insupportable", s'est inquiétée vendredi 8 août Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, sur RTL.
"La barque est chargée fortement pour les agriculteurs", s'est indignée la présidente du principal syndicat agricole. "Le gouvernement a annoncé une anticipation des aides de la PAC au 16 octobre. C'est dans plus de deux mois. C'est la date normale de versement des aides. On va nous verser 70 % [d'avances, NDLR] au lieu de 50 %. Il y a deux ans, c'était 90 %. Les effets d'annonce, on connaît ça par cœur."

Christiane Lambert a néanmoins reconnu des avancées : "Nous avons obtenu que 27 départements puissent faucher leurs jachères, c'est-à-dire des surfaces qui d'habitude n'ont pas le droit d'être fauchées, pour que le fourrage soit donné aux éleveurs par les céréaliers. Nous avons obtenu la mise en place d'un comité pour faciliter le transport de la paille des régions du nord vers les zones d'élevage. J'espère que les sociétés d'autoroute feront un effet pour un geste pour les agriculteurs." 

Les agriculteurs en colère

Mais cela ne calme pas la colère de l'agricultrice, qui regrette que l'État ne soit pas plus actif dans la défense des agriculteurs, attaqués de toute part selon elle : "Le gouvernement n'a pas su assez tôt dire 'ça suffit, les agriculteurs sont au boulot, donnez-leur du temps'Ils récoltent ce qu'ils ont semé. Depuis un an, ça n'arrête pas et les critiques vont bon train contre l'agriculture. On est quasiment responsables de tous les maux."

"Quand on nous dit : 'Vous allez payer une redevance pour pollution diffuse', plus 50 millions d'euros alors que nous payons déjà 144 millions d'euros, ça n'existe pas dans les autres pays européens. Des molécules qui sont retirées alors que ça n'existe pas dans les autres pays européens. Une transition agro-écologique à opérer, et une réduction de 15 % des budgets pour les Chambres d'agriculture. Cela commence à faire beaucoup. Les agriculteurs sont lassés. L'agri-bashing, ça suffit."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Sécheresse FNSEA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants