1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Scandale dans les Ehpad : Orpea est à nouveau accusé de faire des économies grâce à l’argent public
1 min de lecture

Scandale dans les Ehpad : Orpea est à nouveau accusé de faire des économies grâce à l’argent public

Selon un pré-rapport des inspections générales des finances et des affaires sociales, le groupe Orpéa aurait augmenté ses bénéfices en n'utilisant pas toutes les dotations publiques.

Le logo et le slogan de Orpéa à Neuilly-sur-Seine
Le logo et le slogan de Orpéa à Neuilly-sur-Seine
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Lison Bourgeois & AFP

Une pré-enquête administrative révèlerait que le groupe d'Ehpad privés Orpea augmente ses bénéfices en embauchant moins de soignants que ce que lui permettent les dotations publiques allouées dans ce but. Ce texte a été révélé par Le Monde ce lundi 21 mars et la version définitive sera remise cette semaine au gouvernement. 

C'est l'Inspection générale des Finances (IGF) et celle des Affaires sociales (IGAS) qui ont établi ce rapport. Ce texte va dans le même sens que les révélations de journaliste Victor Castanet dans son livre enquête Les fossoyeurs. Cette publication, en février dernier, avait créé un véritable séisme au sein du secteur. 

Selon Le Monde, le rapport corrobore, à quelques exceptions près, les faits mis en lumière par Victor Castanet. L'IGF et l'IGAS considèrent qu'Orpea poursuit en priorité un objectif de performance budgétaire qui contribue à la mauvaise qualité de vie des résidents et des soins qui leur sont prodigués.

Un excédent de 20 millions d'euros dégagé par le groupe

Le groupe aurait dégagé un "excédent de 20 millions d'euros" grâce à sa "sous-consommation des crédits publics versés par les Agence régionales de santé (ARS) et les conseils départementaux sur la période 2017-2020", pointe le pré-rapport, selon le résumé du Monde.
 
Côté soins et vie quotidienne, les inspecteurs de l'administration estiment que "le respect de l'hygiène, le temps de toilette, la surveillance des escarres, la prévention des chutes sont altérées par le manque de temps du personnel" et relèvent des "carences dans les menus, jugés trop peu copieux".

À écouter aussi

Le cabinet de la ministre déléguée chargée de l'Autonomie des personnes âgées, Brigitte Bourguignon, a indiqué que ce rapport devait être rendu public cette semaine et que le gouvernement attendait les réponses d'Orpea.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.