1 min de lecture Caraïbes

Sargasses : un programme international va être officiellement créé

Le Premier ministre s'est rendu en Guadeloupe afin pour trouver une solution contre les sargasses, des algues toxiques qui s'échouent sur les plages des Caraïbes. Un programme international financé par l'Europe va être créé pour lutter contre le fléau.

Une pelleteuse en action pour dégager les sargasses
Une pelleteuse en action pour dégager les sargasses Crédit : Frédéric Veille
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Un "programme caribéen sur les sargasses" va être créé. Il permettra la mise en place d'une plateforme d'information et d'un centre d'alerte et de surveillance deces algues toxiques qui s'échouent depuis plusieurs années sur les plages des îles caribéennes. 

Le programme a été officiellement constitué samedi 26 octobre à l'issue d'une conférence internationale à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, réunissant délégations nationales et organisations régionales des Caraïbes. Financé par des fonds européens, l'objectif est de "renforcer la capacité de réponse (...) face aux échouages massifs de sargasses par la mise en réseau des meilleures pratiques dans les domaines prioritaires comme la prévention des échouages, la protection des littoraux, la valorisation ou l'élaboration d'un cadre législatif" pour ces algues brunes.

Les sargasses, qui prolifèrent dans la région depuis 2011, dégagent quand elles échouent sur le rivage des émanations nauséabondes et toxiques qui ont des impacts sanitaires et économiques importants. Afin d'élaborer une réponse commune, une première conférence internationale a été organisée cette semaine en Guadeloupe, clôturée samedi par Edouard Philippe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Caraïbes Guadeloupe International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants