3 min de lecture Impôts

Crédit d'impôt emploi à domicile : à qui profitera la mensualisation ?

ÉDITO - Le crédit d'impôt emploi à domicile devrait être mensualisé par l'État. Une mesure destinée à contrer le travail non déclaré, qui pourrait créer 200.000 emplois.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Crédit d'impôt emploi à domicile : a qui profitera la mensualisation ? Crédit Image : AFP / FRED DUFOUR | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Noé Blouin

Une mesure qui concerne 4 millions et demi de familles en France. L’an prochain, le crédit d’impôt pour un emploi à domicile sera mensualisé. Qu’est-ce que ça change ? Pour les familles, c’est une véritable mesure de pouvoir d’achat. Actuellement, vous payez 20 euros de l’heure votre femme de ménage ou votre nounou et vous vous faites rembourser la moitié par l’État, mais un an plus tard. Autrement dit, vous faites une avance de trésorerie à l’État.

Cela freine donc les familles les plus modestes. On présente souvent ce Crédit d’impôt comme un cadeau pour les plus riches, mais c’est parce que les plus pauvres n’ont pas les moyens d’avancer l’argent !

Or, ceux qui ont le moins de revenus ont souvent besoin d’une nourrice à domicile pour permettre au papa et à la maman de continuer à travailler, les petites retraites ont souvent besoin d’une aide à domicile pour le ménage ou le jardinage afin de rester à la maison.

Une mesure pour lutter contre le travail au "black", mais pas que ...

Du coup, que font-ils ? Ils paient quelqu’un au “black”. Selon la Fédération du Service aux Particuliers, le marché de l’emploi à domicile pèse 40 milliards d’euros, c’est autant que l’industrie aéronautique, le fleuron de nos exportations. Mais vous avez 20 milliards déclarés et 20 milliards au “black”. Avec le crédit d’impôt mensualisé, vous déclarez votre femme de ménage 20 euros de l’heure mais vous touchez immédiatement 10 euros de l’État. Donc ça ne vous coûte réellement que 10 euros. À partir de là, plus aucun intérêt de payer de la main à la main. Avec cette mesure, on peut espérer créer 200.000 emplois déclarés.

À lire aussi
Des panneaux au dessus d'un buraliste impôts
Payer ses impôts chez le buraliste : "Pas de risque" pour la confidentialité, dit Philippe Coy

Une mesure également rentable pour les caisses de l’État, qui vont toucher des cotisations sociales sur les salaires. Selon l’étude Oliver Wyman, c’est un gain potentiel compris entre 1 milliard et 1 milliard et demi de rentrées fiscales en plus. Mais surtout, quand vous légalisez un secteur comme celui de l’aide à domicile, vous le professionnalisez aussi. Vous le rendez honnête ce qui lui redonne de la valeur. Vous pouvez former les employés. C’est essentiel parce que le secteur de l’aide à domicile, notamment pour le grand âge, est appelé à croître fortement et on aura besoin de recruter et de former.

Une hausse des salaires supérieure à la moyenne

Les emplois de l’aide à domicile souffrent quand même d’une mauvaise image, celle de métiers difficiles. Mais depuis un an, les salaires ont augmenté de 2,6% dans le secteur. C’est beaucoup quand on sait que la moyenne des hausses de salaires cette année, tous secteurs confondus, est de +1,8%.

Cette inflation est due à la pénurie de main-d’œuvre et au fait que les familles acceptent d’augmenter le salaire pour garder une nounou ou pour en trouver une. On paie en moyenne 10,50 € net de l’heure. Il faut donc maintenant que les règles se stabilisent pour aider le secteur à tirer ses salariés vers le haut. C’est le souhait de la Fédération des particuliers employeurs. Car, en France, c’est vrai, dans ce domaine, on change plus souvent de réglementation fiscale que de nounou.

Les plus : l'incroyable bulle immobilière à Hong Kong et l'Industrie embauche et c’est du solide

Une place de parking a été vendue pratiquement 1 million d’euros à Hong Kong. C'est 30 fois le salaire moyen d’un habitant de la ville. La place avait déjà été vendue il y a 9 mois. En moins d’un an, la valeur de cette place de parking a progressé de 350.000€ ! 


Retour en France. On attend les chiffres trimestriels du chômage ce 25 octobre. Mais un secteur n’hésite pas à recruter en CDI, c’est l’industrie. 40,9% des embauches se font en contrat à durée indéterminée, un chiffre en hausse de 0,5%.

La note : 6/20 à nos écrans

Selon une étude ELABE, 1 Français sur 3 reconnaît une dépendance par rapport aux écrans et 60% des Français admettent qu’ils ne peuvent pas passer une journée sans regarder leur smartphone. Les GAFA ont encore de beaux jours devant eux !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Emploi Aide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants