1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Réseau Dephy : ces fermes qui réduisent l’utilisation des pesticides
1 min de lecture

Réseau Dephy : ces fermes qui réduisent l’utilisation des pesticides

Les agriculteurs de ce réseau travaillent à éliminer au maximum les pesticides dans leurs cultures.

Un agriculteur pulvérise des pesticides dans son champ (illustration)
Un agriculteur pulvérise des pesticides dans son champ (illustration)
Crédit : REMY GABALDA / AFP
Réseau Dephy : ces fermes qui réduisent l'utilisation des pesticides
01:50
Réseau Dephy : ces fermes qui réduisent l'utilisation des pesticides
01:51
Virginie Garin & Sarah Ugolini

Réduire les pesticides, c'est possible. Ce mardi 13 novembre se réunissent à Paris des agriculteurs du réseau Dephy. Il y a en France 3.000 fermes aidées par des conseillers agronomes qui ont lancé le pari de diminuer leurs traitements chimiques, et ça marche. 

À tel point que l'objectif est de passer rapidement à 30.000 fermes. Des conseillers vont donc sur ces exploitations pour coacher les agriculteurs. Alors ça nécessite un état d'esprit, accepter de remettre en question ses pratiques, mais aussi accepter de réduire un peu ses rendements. En effet, quand on met moins de traitements, il peut y avoir plus de maladies sur les cultures. Mais ces agriculteurs font aussi des économies en achetant moins de produits. 

Ces techniques sont par exemple, chez les viticulteurs, l'utilisation de gentils insectes auxiliaires qui vont s'attaquer aux parasites ou la pose de bâches sur le sol pour empêcher les mauvaises herbes de pousser. Ce sont les chambres d'agriculture qui essaient de faire faire aux agriculteurs cette révolution culturelle. Cela passe parfois par des techniques détonantes, comme le test du slip, dans le Var. La chambre a proposé d'enfouir des slips de coton dans la terre quelques temps et de les récupérer pour les analyser.  

La consommation de produits chimiques baisse de 30 à 50%

Leur état de décomposition permet de tester l'état du sol. Les slips les plus dégradés sont en général retrouvés dans les parcelles ou l'on dépose régulièrement du compost en paille et où on fait pousser de l'herbe entre les vignes. Autre technique, l'argile blanche contre une maladie du poirier ou encore le désherbage mécanique pour remplacer la chimie

À lire aussi

Des résultats seront présentés ce mardi matin. Des résultats prometteurs puisque dans les fermes Dephy, la consommation de produits chimiques baisse de 30 à 50%. Preuve que l'objectif fixé par le gouvernement de réduire de moitié les pesticides d'ici à 2025 est possible. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/