1 min de lecture Ramadan

Réouverture des lieux de culte : Abdallah Zekri "condamne" la décision du Conseil d'État

INVITÉ RTL - "Est-ce que la célébration religieuse doit prévaloir sur la question sanitaire ?", demande le délégué général du Conseil français du culte musulman, contre la réouverture des lieux de culte pendant la crise sanitaire.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Réouverture des lieux de culte : Abdallah Zekri "condamne" la décision du Conseil d'État Crédit Image : AFP / Archives, Miguel Medina | Crédit Média : Christelle Rebière | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Camille Sarazin

Le Conseil d'État a demandé au gouvernement de revenir sur l'interdiction de réunion dans les lieux de culte. Une décision que "condamne" Abdallah Zekri, délégué général du Conseil français du culte musulman. "Est-ce que la célébration religieuse doit prévaloir sur la question sanitaire ? Est-ce qu’on a demandé l’avis des scientifiques ?", s'interroge-t-il. 

Pour lui, ouvrir pendant l'Aïd El Fitr, la fête qui marque la fin du ramadan, avec l'afflux de fidèles que cela suppose, est tout simplement “irresponsable”. “La décision finale revient au gouvernement et j'espère qu’il va prendre les mesures nécessaires", a expliqué Abdallah Zekri, qui rappelle que la préservation de la vie est un principe immuable. "La santé d’abord, la vie avant tout autre chose”, demande-t-il. 

Le délégué général du CFCM rappelle que "les prières depuis le confinement se font dans le domicile" et que "les musulmans se portent très bien". Selon lui, les conditions ne sont pas réunies pour rouvrir les lieux de culte. Et il est impossible de limiter le nombre de fidèle, dix personnes par exemple. "Ça n’a aucun sens”, s'énerve-t-il. ”Comment vous allez choisir les dix qui rentrent ?”

“Imaginons qu’on ouvre les mosquées et qu’il y ait une propagation de la pandémie, tous les racistes du monde vont” nous pointer du doigt, analyse-t-il déjà. Pour Abdallah Zekri, “il faut d’abord tout nettoyer, tout désinfecter” et la réouverture des mosquées peut attendre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ramadan Confinement Mosquée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants