2 min de lecture École

Rentrée des classes : quel protocole sanitaire à l'école ?

Les élèves des écoles primaires et maternelles retournent en classe ce lundi. Le protocole sanitaire est renforcé pour l'occasion.

Des enfants devant une école à Paris, le 26 avril 2021
Des enfants devant une école à Paris, le 26 avril 2021 Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Coline Daclin et AFP

C'est la rentrée des classes ce lundi 26 avril pour les écoles primaires et maternelles. Après deux semaines de vacances et une semaine d'école à la maison, les plus petits reprennent le chemin de l'école, tandis que les collégiens et lycéens poursuivent l'enseignement à distance pour une semaine, jusqu'au 3 mai. À cette date, les lycéens reprendront en demi-jauge, comme les collégiens de 4ème et 3ème des départements les plus touchés par l'épidémie de coronavirus. 

Le protocole sanitaire sera strict. Partout dans le pays, les classes fermeront dès le premier cas de Covid-19 confirmé parmi les élèves. Avant le troisième confinement général, cette mesure avait entraîné la fermeture de 11.272 entre le 29 mars et le 2 avril, trois fois plus que la semaine précédente. 

"C'est un protocole vraiment très sévère qui va forcément amener à un nombre non négligeable de fermetures de classes", a reconnu Jean-Michel Blanquer dimanche 25 avril dans Le Grand Jury. Il a assuré préférer "une petite minorité de classes fermées que l'ensemble des écoles fermées." 

Avec le retour des beaux jours, le gouvernement encourage les classes en plein air pour limiter la propagation du virus. Les cantines restent ouvertes, avec un espacement de deux mètres exigé entre les élèves. Le ministre de l'Éducation nationale a demandé le 23 avril sur Franceinfo aux parents qui le peuvent de faire manger les enfants chez eux, plutôt qu'à la cantine, où les élèves se retrouvent sans masque.

Des tests salivaires et des autotests

À lire aussi
vaccin
Coronavirus : Spoutnik V un atout diplomatique majeur pour la Russie

Le gouvernement compte aussi sur les tests pour contenir l'épidémie. Dans les écoles maternelles et primaires, 400.000 tests salivaires doivent être déployés dès aujourd'hui à destination des élèves, avec un objectif de 600.000 par semaine d'ici la mi-mai. 

Pour le personnel de l'Éducation nationale et les élèves de plus de 15 ans, 64 millions d'autotests ont également été commandés. Les adultes doivent réaliser deux fois par semaine chez eux ce dépistage, tandis que les lycéens y seront soumis toutes les semaines dans leur établissement à partir du 10 mai.

Enfin, les enseignants commencent à pouvoir se faire vacciner. Depuis le 17 avril, les enseignants de plus de 55 ans ont des créneaux réservés dans les centres de vaccination. Les syndicats de l'Éducation nationale demandent à ce que cette priorité soit étendue à tous les enseignants, sans limite d'âge.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École Enfants Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants