1 min de lecture Réfugiés

Réfugiés : Bernard Cazeneuve veut sévir contre les "comportements non-conformes"

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve annoncera le 13 octobre prochain des "mesures extrêmement fermes" qui seront prises contre les réfugiés au comportement non adapté.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
JulienQuelen1989
Julien Quelen
et AFP

À l'occasion de l'examen en première lecture au Sénat de son projet de loi sur le droit des étrangers, Bernard Cazeneuve a affirmé avoir pris des mesures "extrêmement fermes" à l'encontre des réfugiés dissidents. "J'ai pris il y a peu des mesures extrêmement fermes à l'égard de bénéficiaires du statut de réfugiés dont le comportement n'était pas conforme à nos principes, et je m'en expliquerai publiquement le 13 octobre", a-t-il ainsi fait savoir. 

Dans un contexte de forte insécurité en raison de la menace terroriste, le ministre de l'Intérieur a rappelé que l'accueil des réfugiés devait avoir en contrepartie le respect des principes républicains français. "Ma responsabilité d'accueillir dignement les étrangers sur notre territoire a pour contrepartie une exigence de fermeté à l'égard de ceux que nous avons accueillis et qui bafouent nos règles, surtout dans le contexte de menaces actuel", a-t-il précisé. 

Le texte de loi sera voté le 13 octobre

Devant l'Assemblée, Bernard Cazeneuve défendait un amendement permettant de procéder au retrait de la carte de séjour temporaire ou de la carte de séjour pluriannuelle en cas d'infractions de certains étrangers. L'amendement, adopté, avait été retoqué par la commission des lois du Sénat qui avait réduit le dispositif; imposant qu'une condamnation définitive pour ces infractions ne légitime l'intervention. 

À lire aussi
A 8 ans, Tani un réfigué nigérian est devenu un maître des échecs Amérique du Nord
VIDÉO - États-Unis : à 8 ans, un réfugié nigérian devient un champion aux échecs

"Face à des risques avérés de troubles à l'ordre public, l'administration doit conserver le pouvoir de retirer des titres qu'elle a octroyés", a ainsi justifié le ministre qui affirme qu'aucun principe constitutionnel ne s'oppose à cet amendement. Le texte du projet de loi sera examiné jusqu'à vendredi et sera voté le 13 octobre prochain, date à laquelle Bernard Cazeneuve prendra la parole à l'École militaire pour expliquer plus en détail les mesures. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réfugiés Migrants Bernard Cazeneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780015429
Réfugiés : Bernard Cazeneuve veut sévir contre les "comportements non-conformes"
Réfugiés : Bernard Cazeneuve veut sévir contre les "comportements non-conformes"
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve annoncera le 13 octobre prochain des "mesures extrêmement fermes" qui seront prises contre les réfugiés au comportement non adapté.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/refugies-bernard-cazeneuve-veut-sevir-contre-les-comportements-non-conformes-7780015429
2015-10-08 02:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Oef-eHu-5mO9phLiPBMIOA/330v220-2/online/image/2015/0918/7779766135_000-par8262490.jpg