1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Réforme du collège : appel à la grève des enseignants le 17 septembre

Réforme du collège : appel à la grève des enseignants le 17 septembre

Plusieurs syndicats hostiles à la réforme du collège pour 2016 appellent les enseignants à une troisième grève.

Le cortège de la deuxième manifestation des enseignants contre la réforme du collège, à Paris (archives)
Le cortège de la deuxième manifestation des enseignants contre la réforme du collège, à Paris (archives)
Crédit : PIERRE VERDY / AFP
Julien Absalon
Journaliste

La rentrée scolaire à peine effectuée, une grève des enseignants est attendue pour le 17 septembre prochain. L'appel a été lancé, mardi 1er septembre, par plusieurs syndicats afin de protester contre la réforme du collège, portée par la ministre Najat Vallaud-Belkacem et qui doit entrer en vigueur à la rentrée 2016. Une manifestation nationale pourrait également être prévue durant le mois d'octobre.

"La grève est actée dès aujourd'hui. Deux organisations ont demandé un délai pour consulter leurs instances sur une manifestation nationale en octobre. Le discours de la ministre qui se veut très apaisant, a beaucoup irrité. Quand elle parle de 'malentendu' avec les enseignants, ce n'est pas un malentendu, les gens savent lire et écrire", a déclaré Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du Syndicat national des enseignements de second degré (Snes).

Déjà deux journées de grève cette année

Avant d'affirmer, mardi sur BFM TV, que l'intersyndicale est dans "son droit" si elle décide de se "mobiliser à nouveau", Najat Vallaud-Belkacem expliquait dans Le Parisien, lundi, que "cette réforme a été concertée longuement avant d'être adoptée" et qu'un "malentendu s'est installé, comme si tout venait d'en haut alors que chaque mesure a été inspirée par le terrain". Elle assurait ainsi que "le projet est préparé (...) avec les organisations syndicales".

Le décret d'application de la réforme du collège avait été publié au Journal officiel en mai dernier. C'était au lendemain d'une première grève, suivie par 27,6% des enseignants des collèges publics selon la rue de Grenelle, le double selon l'intersyndicale. La deuxième journée de mobilisation, le 11 juin, a elle rassemblé 11,9% de grévistes, selon le ministère, un tiers selon le Snes.

À lire aussi

Depuis sa présentation en mars, le texte a suscité de nombreuses polémiques. La suppression d'une large partie des classes bilangues et des options latin et grec ont provoqué la colère des enseignants de lettres classiques et d'allemand, ainsi que de la droite. Les syndicats anti-réforme critiquent en outre la part d'autonomie accordée aux établissements et l'interdisciplinarité prévue (croiser deux disciplines lors d'un même cours), craignant que les collèges et les disciplines soient en réalité mises en concurrence.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/