1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Réforme des retraites : LFI veut voir une "grande coalition" se former
1 min de lecture

Réforme des retraites : LFI veut voir une "grande coalition" se former

Plusieurs députés de La France Insoumise souhaitent rencontrer les différents partenaires sociaux pour aboutir à une "grande coalition" contre tout projet de réforme des retraites du gouvernement.

Des manifestants contre la réforme des retraites le 6 février 2020 à Paris (illustration)
Des manifestants contre la réforme des retraites le 6 février 2020 à Paris (illustration)
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Quentin Marchal & AFP

L'éventuelle réforme des retraites envisagée par Emmanuel Macron fait parler d'elle, alors que le chef de l'État a rencontré les partenaires sociaux ce mardi 6 juillet. Plusieurs parlementaires de La France insoumise (LFI) ont envoyé, quelques instants après cette réunion, un courrier à divers syndicats, partis et associations pour solliciter une rencontre et aboutir à une "grande coalition" contre tout projet de réforme des retraites du gouvernement.

La rencontre d'Emmanuel Macron avec huit dirigeants des grandes centrales syndicales (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC) et patronales (Medef, CPME, U2P) s'est déroulée en présence aussi du Premier ministre Jean Castex et des ministres de l'Économie Bruno Le Maire et du Travail Élisabeth Borne.

La CFDT et la CGT notamment ont averti des "tensions sociales" qui surgiraient si un nouveau projet de réforme des retraites était lancé, après la suspension du premier projet pour cause de crise de la Covid-19.

Une "opposition totale" au rallongement de l’âge de départ à la retraite

"Sans que l’on sache à cette heure quelle est l’intention réelle du président de la République, le débat sur les retraites s’est ouvert à nouveau. La presse rapporte que le gouvernement envisagerait un report de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans", déplorent les députés Insoumis Mathilde Panot, Adrien Quatennens et Eric Coquerel et les eurodéputés Manon Aubry et Manuel Bompard dans leur courrier, transmis à la presse.

À lire aussi

"Nous réaffirmons notre opposition totale au rallongement de l’âge de départ à la retraite, quelle qu’en soit la forme", écrivent-ils. "Ce n’est pas aux travailleurs de payer encore alors qu’un ménage français sur cinq déclare avoir connu une baisse de ses revenus pendant la période Covid, alors que les plus riches voyaient leur patrimoine augmenter comme jamais".

Ils demandent une "rencontre" des forces d'opposition à ce type de réforme : "Nous souhaitons voir se former une grande coalition autour des syndicats en premier lieu, associations et formations politiques contre ce projet".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/