1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Racisme : non, Carrefour n'a pas mis d'antivols que sur les produits pour peaux foncées
2 min de lecture

Racisme : non, Carrefour n'a pas mis d'antivols que sur les produits pour peaux foncées

FACT CHECKING - Une internaute avait publié une vidéo montrant des produits L'Oréal pour peaux foncées avec un antivol, à l'inverse de ceux pour peau claires.

Illustration d'un parking d'hypermarché Carrefour
Illustration d'un parking d'hypermarché Carrefour
Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Racisme : non, Carrefour n'a pas mis d'antivols que sur les produits pour peaux foncées
02:48
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Ryad Ouslimani

C’est une question qui peut paraître ahurissante, pourtant elle prolifère sur les réseaux sociaux. Y a-t-il plus d’antivols sur les produits cosmétiques pour peaux noires dans les magasins Carrefour ? La vidéo a été postée la semaine passée, et a été vue plus de 300.000 fois. 

Postée sur Twitter, on y voit un fond de teint L’Oréal, plutôt foncé, et un autre plus clair. L’internaute affirme alors que derrière le premier il y a un antivol, alors que celui pour les peaux claires n’en comporte pas. "Je ne sais pas, c’est quoi ce message ?", conclut l’auteure de la vidéo. Dans les réponses, ça s’emballe. Certains parlent de stigmatisation, d’autres d’antivols posés sur les objets les plus volés. 

Le lendemain, Carrefour et L’Oréal ont donné leurs versions sur Twitter. Pour l’enseigne de grandes surfaces, l’antivol est posé sur tous les produits, ou aucun d’entre eux. Impossible de différencier en fonction de leur caractéristique. Et pour la marque de cosmétique, la différence constatée dans ce magasin n’est liée qu’à l’écoulement des stocks plus ou moins rapide selon les références. 

Le produit le plus récent bénéficie de l'antivol

Les Observateurs de France 24 ont mené l’enquête, et le produit pour les peaux foncées comporte bien un antivol, au contraire de celui pour les peaux claires. Mais ce n’est pas le fait de Carrefour, explique l’enseigne. Il faudrait voir du côté de L’Oréal. 

À lire aussi

La marque a réagi par le biais de Jamel Boutiba, directeur général de L’Oréal Paris-France. Il explique que "le système de protection est différent entre ces deux produits et la raison est simple. On fait évoluer ce système régulièrement. Ces deux produits sont issus de deux productions différentes. La teinte la plus foncée identifiée sur la vidéo est une production très récente. Elle date de 2019, alors que l’autre est une production de 2018".

Les deux entreprises expliquent qu’il ne s’agit pas d’un ciblage selon la couleur de peau. France 24 a contacté le Conseil représentatif des associations noires (Cran), et son président assure ne jamais avoir eu connaissance de cas de produits qui auraient fait l’objet de mesures de protections spécifiques, au motif qu’ils seraient destinés à une clientèle de couleur. 

Une polémique du même genre avait enflé aux États-Unis, au point que les magasins Walmart ont décidé de ne plus enfermer les produits cosmétiques dits "multiculturels" pour les laisser en libre-service, comme il en est pour les produits pour peau blanche. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/