2 min de lecture Accident

Pyrénées : un randonneur survit après une chute de 300 mètres

Un randonneur de 65 ans a fait une chute de 300 mètres dans les Pyrénées centrales : victime de plusieurs fractures, l'homme a été hospitalisé à Toulouse.

Un hélicoptère de la gendarmerie (illustration).
Un hélicoptère de la gendarmerie (illustration). Crédit : Iroz Gaizka / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Un miracle pour ce randonneur originaire de la région toulousaine, peut-on lire dans les colonnes du 20minutes. Samedi 27 février, le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Luchon a reçu un signalement alarmant : plusieurs témoins venaient de voir un homme, âgé de 65 ans, faire une chute de 300 mètres en contrebas du refuge de Vénasque (Pyrénées centrales), non loin de la frontière franco-espagnole. Appuyés par un hélicoptère mobilisé sur place, deux militaires se sont alors lancés à la recherche du lieu de l'accident : ils ont retrouvé l'homme avec de multiples blessures, mais son pronostic vital n'est pas engagé

"C'est vraiment un miraculé, je n'ai pas d'autre mot", a confié le commandant du PGHM de Lucon, Sébastien Lucéna. Victime de plusieurs fractures, le sexagénaire a perdu connaissance une dizaine de minutes et était en état d'hypothermie, à l'arrivée des secours, mais "rien de grave", a précisé la gendarmerie sur sa page Facebook. Le randonneur a été ensuite transféré dans un centre hospitalier à Toulouse pour "des examens complémentaires", détaille La Dépêche

"Nous l'avons trouvé en état d'hypothermie. Une équipe du PGHM l'a rejoint à pied et il a été évacué par l’hélicoptère de Pamiers vers le service d’aide aux urgences vitales de Purpan", a-t-il ajouté, précisant que si l'homme "est polytraumatisé, notamment au visage", c'est "un vrai miracle qu'il s'en soit tiré".

Chaussé de baskets à petits crampons, ce randonneur n'était pas équipé avec le bon matériel dans un secteur où l'enneigement est particulièrement dangereux sur les "pentes ombragées", expliquent les officiers. À l'occasion de cet accident, le PGHM a appelé à la prudence en cette période de fin de saison hivernale : en raison du "regel nocturne", il rappelle que les crampons à glace sont essentiels pour parcourir le site.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Accident Randonneur Randonnée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants