1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pyrénées-Orientales : une vache sème la pagaille en se promenant sur une plage
1 min de lecture

Pyrénées-Orientales : une vache sème la pagaille en se promenant sur une plage

Une vache s'est invitée sur une plage de Canet-en-Roussillon, le samedi 16 septembre. De quoi effrayer les "plagistes", qui ont vu l'animal courir près de l'eau.

Sur une plage de Canet-Roussillon (66), une vache s'est promenée le samedi 16 septembre, faisant peur aux personnes présentes sur place.
Sur une plage de Canet-Roussillon (66), une vache s'est promenée le samedi 16 septembre, faisant peur aux personnes présentes sur place.
Crédit : Capture d'écran du compte Twitter des sapeurs-pompiers de Pyrénées-Orientales @SDIS66
Mathieu Terzaghi
Je m'abonne à la newsletter « Infos »

Une présence surprenante. C'est ce qu'ont dû penser les personnes qui profitaient du soleil sur une plage de Canet-en-Roussillon, dans les Pyrénées-Orientales, le samedi 16 septembre en voyant une vache se promener sur le sable.

L'animal a donné quelques frayeurs aux personnes qui passaient du bon temps au bord de l'eau, avec des sprints qui auraient pu tourner au drame. Échappée d'un salon animalier appelé "la ferme à Canet", situé à proximité, elle a été calmée par les maîtres nageurs sauveteurs au bout d'une vingtaine de minutes, comme le rapporte France 3 Occitanie.

Plus de peur que de mal donc, puisque ces derniers sont parvenus à faire regagner son enclos au bovin, avec l'aide de l'éleveur et des sapeurs-pompiers. Ces derniers ont même ironisé sur la situation, expliquant qu'ils ont permis d'"éviter que (la vache) ne se retrouve sur la place Méditerranée, sur la route ou sur les plagistes".

Si l'évènement peut surprendre, il n'est pas si anormal dans le département ces derniers mois. Un dromadaire, un buffle et un zébu avaient provoqué un accident en avril après s'être enfuis d'un parc. Début septembre, quatre chameaux avaient été poursuivis par des gendarmes après s'être échappés de leur enclos à Torreilles, comme le précise Le Parisien

À lire aussi

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales a fait référence à ces évènements sous la publication Facebook des sapeurs-pompiers. "À votre tour, camarades des Sapeurs-Pompiers - SDIS 66 ! Nous, nous avions fait les chameaux et les buffles", ont-ils réagi avec humour.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi