1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pyrénées-Atlantiques : à la découverte du Makila, le bâton de marche basque
1 min de lecture

Pyrénées-Atlantiques : à la découverte du Makila, le bâton de marche basque

REPORTAGE - Au Pays basque, le Makila Ainciart Bergara est fabriqué à la main à Larressore depuis 7 générations.

Une famille pratiquant la randonnée (illustration)
Une famille pratiquant la randonnée (illustration)
Le Makila, emblématique bâton de marche basque
03:53
Denis Granjou

Une petite entreprise familiale du village de Larressore au Pays basque est en lice pour le concours mondial des entreprises familiales. Une magnifique reconnaissance pour cette famille qui confectionne avec passion, depuis plus de deux siècles, un des emblèmes du Pays Basque : le fameux Makila, ce bâton de marche que l'on offre à de grandes occasions ou à des personnalités. 

RTL a rencontré cette famille basque qui peut se targuer d'être la seule en France à fabriquer ce bâton magnifiquement orné et qui a séduit le jury.


Courant 2020, Lisa qui dirige l’entreprise familiale est sollicitée pour participer à ce concours. Elle s’inscrit au mois de novembre. "En janvier on m’appelle pour me dire qu’on est dans les 5 finalistes, on a du mal à y croire. C’est une superbe reconnaissance pour l’atelier. Il y en a beaucoup qui me disent : 'On espère vraiment que vous allez gagner' mais en fait c’est déjà incroyable d’être dans les 5".

Fait à base de cuir, de métal et de bois

Une fierté que partage Charles, 94 ans. C’est le grand-père de Lisa. Une véritable légende du Makila, au caractère bien trempé. "Je ne vous ai pas attendu, vous les journalistes pour me faire connaître", glisse-t-il. Oui car bien avant ce concours, Charles a parcouru le monde avec son Makila.

À lire aussi

Avec ce bâton de marche, on est loin du bout de bois que l'on ramasse dans une forêt. Le mot Makila en basque, cela veut dire bâton. Trois éléments entrent dans sa fabrication : le cuir, le métal et le bois. "Pour le bois, on scarifie sur pied, ensuite on va attendre 6 mois environ, on va le couper, l’écorcer, le redresser et ensuite le mettre dans le grenier à sécher", explique-t-on à l'atelier.


On croise les doigts pour que cette famille d'artisans décroche le titre de plus belle entreprise familiale du monde !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/