2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : "Un débat impressionnant de médiocrité", fustige Zemmour

DÉBAT - Éric Zemmour et Alain Duhamel reviennent sur le débat à couteaux tirés de l'entre-deux tours, qui opposait Marine Le Pen à Emmanuel Macron.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Présidentielle 2017 : "Un débat impressionnant de médiocrité", fustige Zemmour Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Alain Duhamel

"Brutalité inédite dans un débat qui a souvent manqué de hauteur" pour Le Figaro, "un débat violent de bout en bout" pour Le Monde, quand d'autres journaux parlent carrément d'un combat de boxe et même pour certains d'un combat de catch, le débat de l'entre-deux tours entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen va laisser des traces. "De tous les débats qui ont eu lieu, c'est de loin le plus teigneux, le plus tendu et le plus désagréable", estime Alain Duhamel, qui pour la première a vu "un protagoniste qui n'est pas du niveau présidentiel. J'ai trouvé cela affligeant", poursuit-il. Pour lui, Emmanuel Macron avait "la stature et la prestance" d'un homme d'État, quand Marine Le Pen "a démontré de façon dramatique son insuffisance". 

Un sentiment partagé par Éric Zemmour. "C'était l'affrontement de la suffisance et de l'insuffisance, de l'arrogance et de l'incompétence", juge-t-il pour sa part. Celui qui a trouvé le débat "impressionnant de médiocrité" ne les mets cependant "pas au même niveau". "Mais c'était l'affrontement d'un technocrate expert et d'une gouailleuse", résume-t-il. 

S'il fallait retenir une chose de ce débat, ce serait "l'affrontement de deux peurs", selon Éric Zemmour."La première, incarnée par Marine Le Pen, réside en la peur économique, monétaire, notamment autour des discussions sur la sortie de l'euro, et en face il y avait la peur de l'occident qui vient, de la France qui vient, c'est-à-dire d'une France de plus en plus multiculturaliste avec des pans entiers de territoires islamisés", estime Éric Zemmour. "Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'un des rares moments où Marine Le Pen a visé juste, c'est quand elle s'est moqué de la proposition de son adversaire, qui veut faire payer des amendes à des délinquants alors que les policiers et les pompiers ne rentrent plus dans des dizaines de territoires", souligne-t-il. Pour lui, ce sont ces deux peurs qui vont structurer les débats dans les 10, voire les 20 prochaines années. 

À lire aussi
François Hollande à Blois, le 14 novembre 2018 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : François Hollande regrette de ne pas s'être présenté

Enfin, Alain Duhamel a vu dans ce débat "quelqu'un de positif qui essayait d'imaginer une forme d'optimisme", en la personne d'Emmanuel Macron. "Il a fait quelque chose qu'on n'a pas trouvé depuis le Nicolas Sarkozy de 2007, en faisant passer une espérance", précise-t-il. Au contraire, il a trouvé Marine Le Pen "extrêmement négative". "Entre l'espérance et la désespérance il n'y avait pas de comparaison, et entre le niveau de l'un et de l'autre non plus". 

>
Débat présidentielle 2017 : les temps forts de l'affrontement Macron-Le Pen Crédit Image : Eric FEFERBERG / POOL / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Débat Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788396122
Présidentielle 2017 : "Un débat impressionnant de médiocrité", fustige Zemmour
Présidentielle 2017 : "Un débat impressionnant de médiocrité", fustige Zemmour
DÉBAT - Éric Zemmour et Alain Duhamel reviennent sur le débat à couteaux tirés de l'entre-deux tours, qui opposait Marine Le Pen à Emmanuel Macron.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/presidentielle-2017-un-debat-impressionnant-de-mediocrite-fustige-eric-zemmour-7788396122
2017-05-04 09:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jBAbA0o1lHMrgP8HbouMwg/330v220-2/online/image/2017/0504/7788395614_marine-le-pen-et-emmanuel-macron-a-l-issue-de-leur-debat-televise-le-3-mai-2017.jpg