1 min de lecture Russie

Poutine-Obama : "Il va y avoir une petite escalade", selon un spécialiste des États-Unis

REPLAY - INVITÉ RTL - Par ses sanctions, Barack Obama cherche à mettre "des bâtons dans les roues" de son successeur à la Maison-Blanche, selon l'universitaire Jean-Éric Brana.

Stéphane Carpentier et Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Poutine-Obama : "Il va y avoir une petite escalade", selon un spécialiste des États-Unis Crédit Image : ALEXEI DRUZHININ / SPUTNIK / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Julien Sellier
Julien Sellier et La rédaction numérique de RTL

La Russie a annoncé vendredi 30 décembre l'expulsion de 35 diplomates américains avant de se rétracter. Le pays se réserve toutefois "le droit de prendre des mesures de rétorsion", a toutefois indiqué Vladimir Poutine. Une réaction à la décision de Barack Obama, la veille, d'ordonner le renvoi du sol américain de 35 agents russes. La Maison-Blanche accuse Moscou de piratage informatique dans le but de brouiller la candidature de Hillary Clinton lors de la présidentielle américaine. Une escalade qui fait penser aux sombres heures de la guerre froide.

Il ne faut cependant pas céder à la panique, d'après Jean-Éric Branaa. "Dans 26 jours, Barack Obama ne sera plus là. C'est Donald Trump qui prendra la suite. Or il a annoncé qu'il avait plutôt une amitié naissante avec Poutine", confie le spécialiste des États-Unis. D'autant que cette sympathie semble partagée. En effet, l'hôte du Kremlin avait déclaré dans ses vœux qu'il aimait bien le magnat de l'immobilier. Vladimir Poutine a d'ailleurs annoncé vendredi qu'il "restaurera les relations américaines au vu de ce que sera la politique du président américain Donald Trump".

Dans l'attente de l'investiture de Donald Trump, les tensions peuvent toutefois perdurer. "Il va y avoir une petite escalade", prévoit le maître de conférences à l'université Paris 2, mais celle-ci sera "limitée". Jean-Éric Brana estime que c'est Barack Obama qui pourrait recourir à son pouvoir de nuisance, davantage que son homologue russe. "Il est un petit peu activiste depuis un mois, il met des bâtons dans les roues" de Donald Trump, explique-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie États-Unis Vladimir Poutine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786514806
Poutine-Obama : "Il va y avoir une petite escalade", selon un spécialiste des États-Unis
Poutine-Obama : "Il va y avoir une petite escalade", selon un spécialiste des États-Unis
REPLAY - INVITÉ RTL - Par ses sanctions, Barack Obama cherche à mettre "des bâtons dans les roues" de son successeur à la Maison-Blanche, selon l'universitaire Jean-Éric Brana.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/poutine-obama-etats-unis-russie-7786514806
2016-12-30 14:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kbkiYfjgNkcnrccdsf4rLw/330v220-2/online/image/2016/1230/7786513652_000-fv6ls.jpg