2 min de lecture Travail

Pour arrondir leurs fins de mois, ils deviennent "travailleurs du clic"

On les appelle "les travailleurs du clic". En France, ils seraient 260.000 à accomplir des tâches sur internet moyennant quelques centimes.

>
Le business du clic Crédit Image : M6 / Sylvain Thizy Célia Khoulalène Sophie Merle | Crédit Média : M6 /Sylvain Thizy Célia Khoulalène Sophie Merle | Date :
sophie merle
Sophie Merle
Journaliste

Chaque jour ou quelques heures par mois, des dizaines de milliers d'anonymes accomplissent  de petites tâches sur internet pour quelques centimes d'euros. Selon une étude publiée le 23 mai par des chercheurs de l'école Telecom Paris, ils seraient 260.000 inscrits en France sur une trentaine de plateformes digitales. Un phénomène loin d'être anecdotique.


Pas de CV, pas d'entretien d'embauche, une connexion internet suffit. Sondages rémunérés, demande de devis, photos dans les magasins, clics sur des sites internet ou simplement passer quelques secondes sur la première page de sites internet de marques.

Des microjobs contre des micros rémunérations, précaires et invisibles, qui passent sous le radar des administrations et qui permettent à des milliers de personnes d'arrondir leurs fins de mois.

Quelques minutes contre quelques centimes

Comme chaque matin, c'est la course chez Sarah Goyon, mère de 6 enfants. Une fois les enfants conduits à l'école, elle scrolle sur son téléphone pour trouver la mission qu'elle pourra réaliser dans les minutes qui suivent. Ce jour-là, elle accepte une mission à 15 kilomètres de chez elle.

À lire aussi
La lecture en vacances (illustration) travail
Vacances : 67% des Français ne parviennent pas à décrocher de leur travail


Rédigée comme une consigne de jeu, cette mission consiste carrément à opérer de l'espionnage dans une grande surface.La jeune femme doit vérifier discrètement l'état de certains rayons ! Pour cette mission, Sarah va gagner 12 euros sans avoir signé de contrat de travail ni le faire savoir à l'administration.

D'ordinaire, elle réalise des tâches plus simples qui ne nécessitent pas de quitter son canapé. "Je gagne parfois 10 centimes, 20 centimes, 1 euros, mais additionnés j'arrive à gagner 300 euros certains mois." Une somme importante pour cette mère de famille qui ne considère pas cette activité comme du travail. "Pour moi, je gagne de l'argent gratuitement !", dit-elle.

Absence de protection sociale, rémunérations très faibles

Gagner de l'argent gratuitement ? Pas tout à fait ,Sarah n'en a pas conscience mais c'est bien un travail qu'elle effectue, sans parler des données personnelles qu'elle livre à la plateforme en livrant son numéro de téléphone, ses préférences et son adresse e-mail.

"Ces micro tâches sont invisibles dans la société, les sites internet qui les proposent  organisent cette invisibilité et c'est problématique d'un point de vue social et contractuel, avec une absence de protection sociale, une rémunération très faible et pas de cadre juridique", remarque Elinor Wahal, sociologue à Telecom Paris et contributrice de l'étude.

De nouvelles formes de travail qui ne disent pas leur nom sont bien en train d'émerger. Pour certains foyers, c'est un nouveau moyen de pallier la précarité économique, ce qui arrange bien les acteurs de la nouvelle économie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Travail Code du travail Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797734773
Pour arrondir leurs fins de mois, ils deviennent "travailleurs du clic"
Pour arrondir leurs fins de mois, ils deviennent "travailleurs du clic"
On les appelle "les travailleurs du clic". En France, ils seraient 260.000 à accomplir des tâches sur internet moyennant quelques centimes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pour-arrondir-leurs-fins-de-mois-ils-deviennent-travailleurs-du-clic-7797734773
2019-05-31 11:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CE1GQIozMhbmXkjcr10X7w/330v220-2/online/image/2019/0531/7797744837_le-business-du-clic.jpg